Afrique : journée internationale de lutte contre la drogue et le trafic illicite

Pour célébrer la journée internationale de lutte contre la drogue et le trafic illicite, la fondation Pour un monde sans drogue – Afrique du Sud s’apprête à passer à l’action pour renverser l’épidémie d’abus de drogues au pays.

Cette fondation apporte les ressources nécessaires pour mener à bien 150 activités d’éducation et de prévention des drogues au mois de juin. Le besoin urgent de prévention est mis en évidence par une étude publiée l’année dernière. Celle-ci révèle que près de 10 % des Sud-Africains ont commencé à expérimenter des drogues dès l’âge de 13 ans.

« L’Afrique du Sud figure parmi les 10 principaux pays consommateurs de narcotiques dans le monde », a déclaré un porte-parole de Soul City Institute qui a mené l’étude, « et pour 100 personnes, nous savons que 15 ont un problème de drogue. »

Engagée à renverser cette épidémie mortelle, la fondation Pour un monde sans drogue cherche à sensibiliser les jeunes avant que les revendeurs ne les contactent. Les bénévoles de la fondation rassembleront leurs troupes en juin pour une grande offensive, à l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic des drogues de l’ONUDC (Office des Nations Unies contre la drogue et le crime) ainsi que de la sortie du rapport mondial annuel sur les drogues et.

La Fondation forme et approvisionne les gens en matériel. La devise de la fondation Pour un monde sans drogue – Afrique du sud est : « Ensemble, nous pouvons créer des communautés sans drogue ». Cette campagne humanitaire est soutenue par les scientologues et l’Église de Scientologie. Depuis 2006, la Fondation Pour un monde sans drogue a distribué plus de 80 millions de livrets informatifs.

Contact presse : 01.53.33.52.09