Aider les familles à faire face aux dégâts causés par l’ouragan Michael

Les ministres bénévoles de Scientologie se sont encore une fois mobilisés cette fois suite à la catastrophe de Mexico Beach en Floride, une ville qui a été pratiquement détruite par la tempête.

Avant le 10 octobre 2018, Mexico Beach était un lieu de villégiature pittoresque au nord-ouest de la Floride, connu pour son hospitalité de petite ville, sa pêche et ses plages de sable blanc. Puis l’ouragan Michael a frappé. La communauté côtière a été pratiquement entièrement détruite par son passage. Des ondes de tempête de 4 mètres de haut ont déferlé sur les maisons, les arrachant de leurs fondations et les emportant, et des vents de 250 km/h ont fissuré et déraciné des arbres, les projetant sur les routes et dans les bâtiments voisins.

Les ministres bénévoles de Scientologie (Volunteer Ministers ou VM) ont immédiatement apporté leur soutien aux premiers intervenants pendant la phase de recherche et de sauvetage et sont restés dans la zone, aidant les familles dont beaucoup vivent dans leurs maisons dévastées sans eau ni électricité.

« Nous venons juste de finir de protéger une maison avec des bâches. La dame âgée qui y habite a perdu son toit en entier, il a été emporté par la tempête. Elle devra probablement faire raser la maison, mais elle n’a nulle part où aller pour l’instant, » a raconté un ministre bénévole.

Les VM se déplacent dans la ville certains avec leurs tronçonneuses, abattant des arbres renversés, et d’autres mettant en place un centre de distribution offrant de l’eau, des kits de première hygiène et du matériel pour bébés.

Bien que les dommages physiques soient dramatiques, l’impact émotionnel de l’ouragan n’en est pas moins intense. Les VM sont formés pour aider les gens à se rétablir, en utilisant les procédés d’assistance de la Scientologie, des techniques développées par le fondateur de la Scientologie, L. Ron Hubbard, qui traitent les facteurs émotionnels et spirituels liés au stress et au traumatisme.

« Une femme se tenait à l’extérieur de sa maison, en pleurs, » raconte une ministre bénévole. « Elle vit seule, elle a vécu ici toute sa vie. Toutes ses fenêtres sont cassées. Il fait très chaud et il n’y a ni eau ni électricité et elle n’a pas de famille. » La ministre bénévole lui a donné un procédé de localisation. « A la fin du procédé, elle a arrêté de pleurer et a dit qu’elle se sentait bien maintenant. » La femme s’est rendu compte qu’elle pouvait prendre du recul et regarder la situation – elle a peut-être perdu ses fenêtres, mais au moins elle a sa maison. Tant d’autres ont perdu la leur. Elle se sentait plus sûre d’elle et capable de faire face aux problèmes qui semblaient accablants quelques minutes auparavant.

Le siège des ministres volontaires prévoit de poursuivre les efforts de secours en Floride sur le long terme. En créant le programme des VM en 1970, L. Ron Hubbard a écrit : « Si quelqu’un n’aime pas le crime, la cruauté, l’injustice et la violence de cette société, il peut y faire quelque chose. Il peut devenir un ministre bénévole et aider à la civiliser, à lui apporter conscience et bonté, amour et la libérer de la peine en lui inspirant confiance, décence, honnêteté et tolérance. »