L’alcool associé au cannabis : droit dans le précipice

En utilisant les brochures factuelles et percutantes fournies par la Fondation pour un monde sans drogue, des bénévoles de l’Église de Scientology de San Diego, en Californie, ont décidé d’y faire quelque chose d’efficace contre le fléau de la drogue.

Les statistiques du bureau du médecin légiste du comté de San Diego montrent que le nombre de décès liés à la méthadone augmente de façon exponentielle. Il y a eu 377 décès liés à la méthamphétamine dans la région en 2016, nombre le plus élevé enregistré en une seule année et 66 décès de plus qu’en 2015.

Le point d’entrée de San Ysidro est le poste frontalier terrestre le plus achalandé des États-Unis et le quatrième au monde. En 2018, le bureau local des douanes et de la protection des frontières de San Diego a déclaré avoir saisi 625 kilos de stupéfiants à la frontière en seulement cinq jours. La DEA (Administration pour le contrôle des drogues) rapporte qu’il y a cinq cartels principaux opérant dans la région de Tijuana, limitrophe de San Diego. Il n’est donc pas surprenant que la frontière entre les États-Unis et le Mexique soit le principal point d’entrée des drogues dans l’hémisphère Nord.

Des statistiques comme celles-ci inspirent les bénévoles de la Fondation pour un monde sans drogue à diffuser la vérité sur les drogues et à faire prendre la décision autodéterminée de vivre sans.

Les bénévoles ont installé un kiosque dans le parc Balboa à San Diego et ont distribué des brochures d’éducation sur les drogues en contactant plus de 1 000 personnes ce jour-là.

L’alcool associé au cannabis, c’est droit dans le précipice

Une passante a déclaré : « Alors qu’on sait que le cannabis crée des dégâts psychiques, et de plus en plus amène les jeunes à consommer de l’alcool, pourquoi n’y a-t-il pas de campagnes de prévention efficaces et continues ? L’alcool associé au cannabis, c’est droit dans le précipice. »

Et d’ajouter : « Regardez-les quand ils sont en manque, angoissés et de plus en plus déprimés et ne parlons pas des tendances suicidaires. Qu’ils mettent fin à leur vie, c’est leur droit mais quand ils sont au volant, les risques de tuer d’autres personnes et des familles sont grandement multipliés. »

La Fondation pour un monde sans drogue est une association d’intérêt public qui fournit aux jeunes et aux adultes des informations factuelles sur les drogues afin qu’ils puissent prendre des décisions éclairées pour vivre sans. Créée en 2006, elle distribue depuis des matériaux éducatifs et ne cesse d’en développer de nouveaux pour relever le défi de l’évolution constante des tendances en matière de drogues.

Parce que les jeunes, à qui l’on présente des faits sans fard sur ce que sont les drogues et ce qu’elles font, sont beaucoup plus susceptibles de les rejeter par eux-mêmes. La campagne La vérité sur la drogue est très demandée comme outil éducatif dans les écoles, les services de police et les éducateurs. Des milliers d’organisations, d’organismes d’application de la loi et d’organismes gouvernementaux du monde entier utilisent le programme d’études et le matériel de cette campagne.