Le Chemin du Bonheur : antidote à l’inhumanité de l’homme envers l’homme

L’association du ‘Chemin du bonheur’ du Tennessee a apporté son code moral de bon sens au Pow-wow Intertribal de cette année à Clarksville, dans le Tennessee.

Le Cercle Culturel Autochtone de Clarksville a tenu la 19e édition de son Pow-wow Intertribal pour un week-end de souvenirs, de danses et de festivités, et une occasion pour les Amérindiens de faire vivre leur héritage culturel et leurs traditions.

Le Pow-wow se tient chaque année dans un endroit qui a une signification particulière pour les peuples autochtones. Au cours de l’Acte de déplacement des Indiens (Indian Removal) de 1838, la nation Cherokee a dû quitter ses maisons traditionnelles du Tennessee, de la Géorgie, de la Caroline du Nord et de l’Alabama et elle a été relogée de force dans les territoires indiens qui sont devenus plus tard l’Oklahoma. Les comptes rendus quotidiens de ce déplacement identifient Port Royal comme le dernier arrêt avant de quitter le Tennessee et comme un site de campement où les Cherokees sont restés pour se réapprovisionner, moudre du maïs et se reposer.

On estime que 4.000 à 6.000 Cherokees sont morts au cours de ce voyage tragique, appelé en Cherokee Nunna daul Tsun (Le sentier des larmes ou Le sentier où ils ont pleuré.)

Pendant le pow-wow de cette année, l’association du Chemin du bonheur du Tennessee a distribué des copies du Chemin du bonheur, un code moral de bon sens non religieux. Le livret enseigne la tolérance, la justesse et la compassion parmi les vertus nécessaires à une vie morale et vraiment heureuse. « C’est l’absence de ces principes de base qui ouvre la porte à des atrocités telles que ‘Le sentier des larmes’ et aux violations des droits de l’Homme existant dans notre monde aujourd’hui. L’application des préceptes du ‘Chemin du bonheur’ nous préserve contre tout futur ‘Sentier des larmes’ », dit le Révérend Brian Fesler, président de l’Église de Scientologie de Nashville, qui coordonne les activités de l’association.

La mission du Cercle Culturel Autochtone est d’offrir des programmes éducatifs ainsi que des matériaux de qualité aux écoles locales et aux habitants du centre du Tennessee et du sud central du Kentucky, afin d’augmenter la conscience des cultures et des traditions des peuples autochtones des Amériques.

La religion de Scientologie a été fondée par l’auteur et philosophe L. Ron Hubbard. La première église de Scientologie a été ouverte à Los Angeles en 1954 et la religion s’est étendue à plus de 11.000 églises, missions et groupes affiliés, avec des millions de membres dans 167 pays. Ces membres participent à des nombreuses activités humanitaires.