Dangers des opiacés : vers une prise de conscience plus grande

Drogue : dangers des opiacés

Alors que le nombre d’américains morts d’overdose a maintenant dépassé ceux provoqués par les accidents de la route, l’Eglise de Scientologie de Seattle et la’ Fondation pour un monde sans drogue’ s’unissent pour combattre l’épidémie mortelle due aux opiacés.

Prise de conscience et actions

Cet été, l’Eglise de Scientologie de Seattle soutient des manifestations locales destinées à souligner les dangers des opiacés et les solutions à cette épidémie mortelle.

Lors d’un forum public dans les locaux de l’Eglise, organisé par la Fondation pour un monde sans drogue, Terrie Johnston, coordinatrice de la police pour la prévention des crimes et délits, a informé les dirigeants du quartier des liens existants entre toxicomanie et crime.

« Comme dans d’autres parties du pays, la consommation d’opiacés s’aggrave à Seattle », dit Madame Johnston.

Le ministère de la santé de l’Etat de Washington rapporte qu’entre 2012 et 2016, 995 morts par overdose d’opiacés ont eu lieu à Seattle et dans le reste du Comté de King. Dans la même période de temps, plus de 1700 personnes sont décédées de cette façon à travers tout l’Etat de Washington. Et à l’échelle du pays, les morts par overdose sont devenues la cause n°1 des décès accidentels, supplantant ainsi les morts par accident de la route.

Madame Johnston a également exprimé que le coût pour la ville est lui aussi dramatique : plus de 75% des crimes et délits commis à Seattle implique des drogues directement ou indirectement. Elle note aussi une augmentation des accidents avec une proportion plus élevée de conduite sous stupéfiants qui est attribuée à la consommation de marijuana.

« Je pourrais prendre cette Eglise comme modèle pour ce que nous souhaitons voir dans chaque quartier, » déclara-t-elle en remerciant les bénévoles de la Fondation pour leur travail dans leur environnement, « vous ne connaissez jamais l’effet de contagion de ce que vous faites. »

L’Église de Scientologie et ses membres apportent leur soutien à la campagne La vérité sur la drogue, menée par la Fondation pour un monde sans drogue, une des plus importantes initiatives non gouvernementales d’éducation et de prévention des drogues au monde.

Selon le Bureau de la Drogue et de la Criminalité des Nations Unies, ‘chaque dollar dépensé dans la prévention de l’abus de drogue peut épargner au gouvernement jusqu’à dix dollars en coûts ultérieurs.’

A voir : http://www.nonaladrogue.fr/

Contact presse : 01.53.33.52.09