La Dianétique, la Scientologie, et au-delà

Pendant des milliers d’années, les gens ont recherché une liberté spirituelle complète, une délivrance du cycle éternel de la naissance et de la mort ; ils ont recherché une immortalité personnelle qui comporterait un état de conscience totale, une mémoire et une aptitude complètes en tant qu’esprit indépendant de la chair.

À l’époque de Bouddha, ce rêve était connu sous le nom de « Bodhi », le nom de l’arbre sous lequel il avait atteint cet état. Mais à cause de la présence non détectée du mental réactif et de l’effet de celui-ci sur l’esprit et le corps, ces périodes de liberté étaient difficiles à atteindre et n’étaient, comme nous l’avons découvert, que temporaires.

De plus, peu de gens pouvaient atteindre cet état temporaire, et ceux qui le pouvaient l’acquéraient après des décennies de privations et de discipline personnelle. En Scientologie, cet état a été atteint. Il a été atteint non pas sur une base temporaire, avec des risques de rechutes, mais sur un plan stable de conscience et d’aptitude totales qui ne peut pas être modifié par des accidents ou des détériorations. De surcroît, il n’est pas réservé à quelques élus.

En éliminant le mental réactif, non seulement nous parvenons à l’état de Clair et à l’effacement de ce qui semblait mauvais chez l’homme, lequel est fondamentalement bon, mais nous avons également surmonté les obstacles qui rendaient si difficile l’atteinte d’une indépendance et d’une sérénité spirituelles absolues.

Nous appelons cet état « Thétan Opérant ». Opérer quelque chose, c’est pouvoir le diriger. Le mot Thétan vient de la lettre grecque « thêta » (θ), le symbole traditionnel du philosophe pour la pensée, l’esprit ou la vie. Ainsi le terme fait référence à un être qui, simplement en tant qu’esprit, peut diriger les choses. La définition de l’état de Thétan Opérant (OT pour Operating Thetan en anglais) est « cause sciemment et de son plein gré sur la vie, la pensée, la matière, l’énergie, l’espace et le temps ».

L’homme est fondamentalement bon, en dépit des réactions malveillantes qu’il doit à son mental réactif, et un être qui est Clair devient donc disposé à se faire confiance avec de telles aptitudes. En aucun cas il n’est possible d’avoir plus de pouvoir qu’on ne peut en contrôler.

En Scientologie, un Clair peut arriver jusqu’à l’état de Thétan Opérant non pas après des décennies, comme l’état temporaire de l’ancien temps le demandait, mais en quelques mois, un an tout au plus. Et quand il atteint cet état, il n’est plus sujet à des effondrements soudains et inexplicables comme c’était le cas il y a 2500 ans. La personne est capable d’atteindre et de maintenir cette condition si désirable.

Se savoir personnellement immortel et libéré du cycle de la naissance et de la mort n’est pas la moindre des qualités de l’état d’OT. Le concept est un peu vaste pour qu’on le saisisse immédiatement, mais c’est surtout parce que trop souvent dans le passé on a espéré et vu son espoir se transformer en désespoir, puis ce désespoir se transformer en une apathie totale, pour ressentir plus qu’un timide émerveillement.

Mais le chemin est véridique et clairement jalonné. Tout ce que l’on a à faire, c’est de mettre son pied sur le premier échelon de l’échelle de la Dianétique, de monter jusqu’à Clair grâce à la Scientologie, puis de continuer jusqu’aux étoiles et bien au-delà.

Il est absolument impossible d’exagérer l’importance d’une telle nouvelle. Il y a 2500 ans, une déclaration semblable à celle-ci et quasiment impossible à atteindre amena la civilisation aux trois quarts de l’Asie. Et cependant, jour après jour, des Clairs qui commencent le « cours d’OT » gravissent l’échelle. Ils ont déjà commencé à atteindre les étoiles. C’est tout à fait vrai. Et c’est tout à fait réalisable sur la route bien jalonnée de la Scientologie moderne.

L. Ron Hubbard