Les difficultés essentielles de l’existence

Les difficultés essentielles de l’existence

Les difficultés essentielles de l'existence

1956 – 1958

 

Scientologie : les fondements de la vie

« La Scientologie ne vous enseigne pas quelque chose. Elle se contente de vous le remettre en mémoire. Car dès le début, vous possédiez cette connaissance. » L. Ron Hubbard présente alors les bases de la Scientologie dans Scientologie : les fondements de la vie et établit ainsi un lien entre la Scientologie et les difficultés essentielles de l’existence moderne. Une série de conférences sur les retombées radioactives et sur la menace alors omniprésente d’un holocauste nucléaire font partie du projet. Il est le premier à déclarer que la bombe à hydrogène n’est pas une arme en soi, mais un instrument de terreur pour engendrer l’hystérie collective. L’argument est si convaincant qu’il suscite des débats au sein du Parlement britannique.

Les problèmes du travail

De cette période provient aussi l’application de la Scientologie au monde du travail, comme cela est exposé dans le livre Les problèmes du travail. C’est une autre présentation des fondements de la Scientologie. Il s’agit là d’un texte contenant une technologie pour aider ceux qui travaillent et dans lequel il écrit « Ils ne sont pas les rouages d’une puissante machine. Ils sont la machine elle-même. » En plus de tout cela, il dirige la Scientologie de l’Europe et de l’Amérique en faisant la navette entre Washington et Londres où il donne plus de trois cents conférences.

 

Les difficultés essentielles de l'existence

Conférence de L. Ron Hubbard, une de la série intitulée « Radiations nucléaires et santé »