Education : l’arme la plus redoutable contre la toxicomanie

Samedi 29 février 2020, des membres de l’association de prévention « Non à la drogue, Oui à la vie » ont organisé des stands et des distributions en France.

Alors que selon les résultats d’enquêtes, les Français sont les plus gros consommateurs de cannabis de l’Union européenne (1,5 millions d’usagers réguliers en France), chaque semaine depuis plus de 20 ans, à Paris, à Marseille, à Bordeaux, à Clermont-Ferrand, à Pau, à Lyon, comme à Angers, les bénévoles de l’association de prévention Non à la drogue, Oui à la vie, vêtus de leur T-Shirt vert, sensibilisent la population aux véritables dangers de la drogue.

Ils ont distribué gratuitement des centaines de livrets informatifs « La vérité sur la drogue » durant ce week-end et ces derniers furent très bien accueillis par les passants et commerçants.

Qu’ils soient artistes, sportifs, politiciens, policiers, parents, éducateurs, responsables religieux, jeunes ou vieux, etc. tous devraient se sentir concernés par le fléau de la drogue. La drogue a infiltré tous les milieux de la société : la rue, l’école, les familles, l’entreprise, les prisons. Les faits divers nous prouvent chaque jour que la drogue, très souvent associée à l’alcool, est de plus en plus responsable d’accidents de la route, de viols, de suicides, de violences et de crimes en tous genres et finit par emporter notre jeunesse.

« La drogue tue des vies, détruit des familles et décime notre société, » a déclaré Catherine Cros, Présidente de l’association, « notre but est d’élever le niveau de conscience et de responsabilité de chacun et de venir à bout des problèmes liés à la toxicomanie. »

L’association Non à la drogue, Oui à la vie créée en 1991 à Paris est aujourd’hui le plus important réseau d’éducation sur les dangers de la drogue dont le but est d’élever le niveau de conscience et de responsabilité de chacun et de venir à bout des problèmes liés à la toxicomanie.

Elle fait partie de la Fondation pour un monde sans drogue, composée de 132 groupes dans 56 pays, qui a fourni à plus de 3 millions de personnes des informations factuelles sur les véritables dangers de la drogue à travers ses livrets de prévention sur le cannabis, l’ecstasy, la cocaïne, le crack, l’héroïne, le LSD, etc. Ces livrets sont financés par des dons provenant de scientologues, du grand public et des entreprises.

Après de nombreuses recherches, l’humaniste L. Ron Hubbard, fondateur de la Scientology, a qualifié la drogue « d’élément le plus destructeur de notre culture actuelle ».

CONTACT :
Relations presse
Martine Rhein
06.22.75.75.20
public-affairs-office@scientology.net