Éducation aux droits de l’Homme : une solution à la propagande haineuse

A Washington D.C. (District de Columbia), l’association Des Jeunes pour les Droits de l’Homme a lancé une campagne contre la haine à l’occasion de l’anniversaire de la manifestation Unir les Droits à Charlottesville, en Virginie, qui a fait 30 blessés et un mort.



Pour contrer la haine et promouvoir les droits de l’Homme et la décence, l’association a annoncé la mise en place d’une exposition sur les droits de l’Homme le 21 septembre, Journée internationale de la paix. Elle sera organisée par l’Église de Scientologie à Washington, D.C., dans le cadre de la célébration du 70e anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH), qui se déroulera tout au long de l’année dans la rue.

Un étage entier de l’Église de Scientologie comprendra des panneaux, des expositions, des œuvres d’art et des vidéos faisant la promotion des Droits de l’Homme. Diverses organisations de défense des droits de la personne présenteront leurs programmes et présenteront leurs matériaux comprenant des stations de radio interactives où les gens pourront participer et se renseigner sur les droits de la personne. Des expositions d’art sur les droits de la personne seront également présentées.

Le point culminant du programme sera la présentation de Lumières de la Paix, un arc-en-ciel artistique de lumières multicolores sélectionnées et projetées sur les murs. Les Lumières de la paix, créées lors d’un Sommet international Des Jeunes pour les Droits de l’Homme aux Nations Unies à New York, seront exposées à l’extérieur de l’Église et simultanément le 21 septembre à l’ONU à New York, à Melbourne, en Australie, et dans d’autres endroits dans le monde.

Adoptée par l’ONU en 1948, la DUDH a été créée en reconnaissance du fait que la dignité inhérente et les droits égaux et inaliénables de tous les membres de la famille humaine constituent le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

On ne peut pas remédier aux discours et marches de haine avec plus de haine

« On ne peut pas remédier aux discours et marches de haine avec plus de haine », a déclaré Erica Rodgers, directrice de l’association Des Jeunes pour les Droits de l’Homme Washington, D.C., en annonçant l’exposition sur la Journée de la Paix. Elle encourage les gens à promouvoir les principes de la DUDH pour contrer la haine en aidant les jeunes à devenir des défenseurs de la paix.

L’association internationale Des Jeunes pour les Droits de l’Homme a été fondée en 2001 sur le principe que les droits des hommes peuvent devenir une réalité grâce à une éducation à grande échelle basée sur les 30 articles de la Déclaration de 1948. Elle est basée à Los Angeles. Son but est d’inciter les jeunes à devenir des défenseurs de la paix et de l’égalité. Le matériel éducatif (livrets et DVDs) est traduit en 27 langues et distribué dans 195 nations grâce à plus de 150 groupes formés.

Ron Hubbard, humaniste et fondateur de la Scientologie écrivait : « Il est vital que tous les hommes intelligents pressent leurs gouvernements d’entreprendre des réformes radicales dans le domaine des droits humains. »