Floride : fonctionnaires et associations luttent pour les droits humains

La marche, organisée lors de la Journée annuelle des droits de l’homme par la section des Droits de l’homme de Tampa Bay, en Floride, et l’Eglise de Scientologie, obtient l’appui d’un certain nombre de collectivités et de groupes de la région de Tampa Bay.

Près de 20 groupes et associations de Tampa Bay ont uni leurs forces mi-décembre pour défendre les droits humains lors d’une marche organisée par l’association internationale de Youth for Human Rights (Des jeunes pour les droits de l’Homme) et l’Eglise de Scientologie en l’honneur du 68ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU.

Divers éminents orateurs ont été invités : le Révérend Manuel Sykes, pasteur de l’Eglise baptiste de la communauté Bethel à St. Petersburg, M. Juan Jose Sabines, Consul mexicain à Orlando et Mme Julianne Holt, défenseur publique du Comté de Hillsborough.

Des proclamations et des lettres de remerciements ont été transmises par M. Bob Buckhorn, maire de Tampa, M. Chris Latvala, représentant de l’Etat, et M. Rick Kriseman, maire de St. Petersburg, qui ont proclamé le 4 décembre « Journée de défense des droits de l’homme ».

Le président de l’association Des Jeunes pour les droits de l’homme a mené la marche suivi par six jeunes gens qui portaient une bannière sur laquelle était inscrite la devise de la Journée des droits de l’homme de l’ONU 2016 : « Défendons les droits de quelqu’un aujourd’hui ».

Parmi les groupes ayant participé à cette journée, on peut retrouver la ville de Tampa, Brothers United Building Brothers Alliance (une organisation proposant des programmes pour les jeunes), les Motards luttant contre le trafic d’êtres humains, Project Link (une organisation caritative et éducative), la Coalition de Floride luttant contre le trafic d’êtres humains et The Gentleman’s Course.

Les scientologues sur les 6 continents soutiennent les bénévoles prônant les droits de l’homme pour chacun. Ils agissent en collaboration avec des agences publiques et des organisations non-gouvernementales, afin de susciter une prise de conscience à large échelle et une mise en œuvre de la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU écrite en 1948, le premier document au monde présentant les droits humains.

Les droits de l’homme constituent également un principe essentiel de l’Eglise de Scientologie. Ils sont intégrés au Crédo de l’Eglise et au code du scientologue.

Le fondateur de la Scientologie, L. Ron Hubbard, a écrit ceci : « Les droits de l’Homme doivent être un fait, non un rêve idéaliste. »

Pour plus d’informations : http://www.scientologie.fr/

Contact presse : 01.53.33.52.09