La Fondation pour une Europe sans drogue exhorte l’OSCE à accroître son soutien à la prévention

Lors de la conférence de l’OSCE des 10 et 11 juillet, la Fondation pour une Europe sans drogue a souligné l’importance de la prévention sur les drogues pour remédier à la crise affectant les Etats Membres.

Lors d’une conférence à Vienne organisée par l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), les 10 et 11 juillet derniers, la Fondation pour une Europe sans Drogue a souligné le fait que la sensibilisation aux dangers des drogues est un élément essentiel de toute stratégie efficace de prévention.

La conférence, traitant du lien entre les drogues illégales, le crime organisé et le terrorisme, fut suivie par les cadres et le personnel des ministères de l’Intérieur et de la police des 57 Etats membres de l’OSCE. L’OSCE est la plus grande organisation intergouvernementale orientée vers la sécurité dans le monde. Son approche globale de la sécurité inclut les aspects politico-militaires, économiques, environnementaux et humains.

Le Dr Christian Mirre, représentant la Fondation pour une Europe sans Drogue (FDFE), prit la parole au sujet de l’importance de l’information factuelle sur les drogues et l’alcool à donner aux jeunes. Plus de 100 groupes de cette Fondation mènent à bien des activités de prévention dans toute l’Europe, responsabilisant ainsi les adolescents et les jeunes adultes, afin qu’ils prennent des décisions éclairées concernant ces substances.

Le Dr. Mirre demanda aux participants d’exhorter leurs gouvernements respectifs à reconsidérer les budgets alloués à la lutte contre la drogue. En effet, les budgets énormes alloués à la réduction de la violence, au traitement des toxicomanes et à la répression sont disproportionnés comparativement aux fonds alloués pour la prévention, et plus spécifiquement l’information sur les drogues.

La Fondation pour une Europe sans drogue coordonne une initiative de formation sur les drogues, intitulée ‘La vérité sur la drogue’. Les scientologues soutiennent ce programme et fournissent gratuitement les documents sous forme de livrets ou DVD à ceux qui souhaitent à leur tour éduquer leur prochain sur la vérité sur les drogues.

Cette campagne de sensibilisation a été adoptée par des centaines de groupes, comme des mairies, des écoles, des organisations militaires, des associations de police, des clubs de sports et des dirigeants religieux ainsi que des leaders communautaires.

Voir aussi : http://fr.drugfreeworld.org/

Contact presse : 01.53.33.52.09