Forum sur la source et l’éradication du racisme

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) et l’Eglise de Scientologie de Nashville ont invité les leaders de la ville à une réunion visant à apporter des changements positifs dans le vivre ensemble en explorant les racines du racisme américain.

L’antenne de la CCDH à Nashville a organisé un petit-déjeuner spécial fin janvier pour explorer un sujet sérieux : le racisme dans la culture pop et la publicité, et ses racines.

« La CCDH s’est engagée à aider les gens à protéger leurs droits. Cela comprend la révélation de l’histoire sordide du racisme », a déclaré Brian Fesler, membre du conseil d’administration de CCDH et pasteur de l’Eglise de Scientologie. « La seule façon de surmonter le racisme est de connaître la vérité. Le racisme n’est pas naturel. C’est quelque chose qui est enseigné et nous devons connaître sa source. »

Deux chapitres du film Psychiatrie : Une industrie de la mort – ‘La création du racisme’ et ‘Les hommes derrière l’Holocauste’ ont été montrés aux invités.

Le film documente le rôle des psychiatres en Amérique, en Afrique du Sud et en Allemagne nazie dans la création et la vulgarisation de théories qui favorisent l’oppression des personnes de couleur et l’élimination des ‘races indésirables’. Les participants ont été révoltés d’apprendre que parmi ceux-ci, il y avait des psychiatres nazis qui ont aidé à mettre en place les centres de mise à mort de l’Holocauste, mais n’ont jamais été reconnus coupables de crimes de guerre. Les participants ont réalisé que les théories déformées de ces psychiatres eugénistes sont à l’origine du racisme jusqu’à nos jours.

La CCDH Nashville va organiser d’autres réunions pour donner aux leaders locaux un aperçu des droits des patients et des droits des parents, et les alerter au sujet des pratiques et tendances destructrices dans le domaine de la santé mentale.

La CCDH est un comité de surveillance sur la santé mentale sans but lucratif co-fondé en 1969 par l’Église de Scientologie et le professeur de psychiatrie Thomas Szasz. Il est dédié à l’éradication des abus et maltraitances psychiatriques et à la protection des patients.

Avec son siège social à Los Angeles, en Californie, la CCDH Internationale conseille un réseau mondial de défense des droits de l’homme de quelque 180 antennes réparties dans 34 pays. Les délégués de la CCDH comprennent des médecins, des psychiatres, des psychologues, des avocats, des législateurs, des représentants du gouvernement, des éducateurs et des représentants des droits civils.

Contact presse :
Relations publiques
01.53.33.52.09