Qu’est-ce que la grandeur ? (Partie 1)

Conflits ou tolérance, coopération ou opposition, amour ou haine – telles sont les questions qui se posent à nous dans notre vie quotidienne tout comme dans les affaires internationales. Tiré de l’article écrit au printemps 1966, Ron Hubbard pose la question : lorsque vous êtes sujets à de la haine, quelle est la réponse pour préserver votre bonheur ?

 

Qu’est-ce que la grandeur ? (Partie 1)

 

Aimer ses semblables en dépit de toutes les invitations à ne pas le faire.

Le plus grand défi est de continuer d’aimer ses semblables en dépit de toutes les raisons qu’on aurait de ne pas le faire. Et le véritable signe de santé d’esprit et de grandeur est de le faire. À celui qui peut y parvenir, tous les espoirs sont permis.

Ceux qui ne peuvent le faire ne connaissent que chagrin, haine et désespoir. Autant de choses totalement étrangères à la grandeur, à la santé d’esprit et au bonheur. Le premier piège est de répondre aux invitations à la haine. Certains font de vous leur bourreau. Parfois, pour des raisons de sécurité, pour protéger les autres, il est nécessaire d’agir, mais il n’est pas nécessaire d’y ajouter la haine.

Faire son devoir sans s’emporter contre ceux qui essaient de vous en empêcher est un signe de grandeur et de santé d’esprit. Et ce n’est qu’à cette condition que le bonheur est possible. Chercher à développer une qualité particulière dans la vie est une noble chose. Mais la plus difficile — et la plus nécessaire — à atteindre est d’aimer ses semblables en dépit de toutes les invitations à ne pas le faire. […]

 

Voir partie 2

Ce texte, écrit par Ron Hubbard, est disponible dans son entièreté sur le site : http://www.lronhubbard.fr/articles-and-essays/what-is-greatness.html