Harlem : Les scientologues continuent à aider les citoyens à rester en bonne santé

New York – Alors que l’Eglise de Scientology de Harlem est sur le point de rouvrir, les Ministres Volontaires de Scientology sont descendus dans la rue avec des livrets informatifs pour aider le quartier à lutter contre la pandémie du COVID-19.

Depuis trois mois, la ville lutte contre le COVID 19, et Harlem est l’un des quartiers qui a subi le plus grand nombre d’infections et de victimes. Le révérend Cleveland Polite, président de l’Église de Scientology, décrit l’impact que le virus a eu sur la collectivité.

« New York a été l’épicentre de toute cette pandémie aux États-Unis », dit-il. « Nous avons été touchés beaucoup plus durement que partout ailleurs et les effets sont beaucoup plus réels, alors je travaille dur pour aider les gens à éviter cette fatalité. »

« Heureusement, nos paroissiens sont restés en bonne santé grâce à ce que nous avons appliqué, » dit-il. « Notre Église a pris la décision d’arrêter de dispenser des services religieux en personne au tout début de tout cela. Notre personnel a travaillé à domicile, contactant les paroissiens pour s’assurer qu’ils étaient en bonne santé et appliquant les gestes de prévention. »

Il fait référence à une série de brochures disponibles sur le site de la Scientology, qui peuvent être lues en ligne ou téléchargées. Plus d’une douzaine de brèves vidéos illustrent les données clés des livrets. Et tout cela est disponible en 20 langues, ce qui permet de comprendre facilement ce qu’est un virus, comment il se propage et les mesures que chacun peut prendre pour se protéger et protéger sa famille.

Le révérend Polite, ainsi que d’autres membres du personnel de l’église et des paroissiens, ont voulu aller à la rencontre des habitants du quartier pour s’assurer que Harlem rouvrirait ses portes sainement et en toute sécurité.

« Notre Église a publié ces brochures début mars pour faire face à la situation et nos partenaires ont exprimé leur gratitude pour avoir mis ce matériel à leur disposition, ils ne disposaient d’aucune ressource d’information. Les ressources existantes ne leur parvenaient pas, et beaucoup de gens ne savaient pas quoi faire », dit Polite.

Des équipes de bénévoles se sont munis des brochures, après avoir enfilé leur combinaison de protection, masque et gants, et les ont distribuées à des entreprises et des commerces.

« L’information est toujours importante », a déclaré le propriétaire d’un des commerces. « Sans information, les gens peuvent périr. Donner cette information peut prévenir certaines de ces tragédies que nous connaissons. C’est important qu’ils fassent ce geste. »

La distribution de ces livrets a commencé il y a environ un mois dans certains pays et se poursuit à présent dans le monde entier. Plus de 5 millions d’exemplaires des livrets pour rester en bonne santé ont été imprimés par le centre de promotion de l’Eglise.