Nouvel espoir pour Harlem : un lieu de fraternité et de spiritualité

La nouvelle Église dite idéale de Scientologie se veut un ‘centre d’espoir’ pour tous les habitants de Harlem.

Depuis des générations, ce quartier a été le centre vital et spirituel des populations afro-américaines et caribéennes des États-Unis. C’est dans ce périmètre au nord de Central Park à New York qu’ont émergé de nouvelles tendances en matière de musique, de danse, de poésie et d’art. La portée culturelle de Harlem s’étend bien au-delà de ses frontières physiques – elle s’insinue dans l’âme de l’Amérique.

« Il n’existe aucun endroit comparable à Harlem, » a déclaré David Miscavige, chef ecclésiastique de l’Église de Scientologie dans son discours inaugural. « Vos poètes, vos auteurs de théâtre, vos créateurs et vos musiciens nous laissent pantois : Duke Ellington, Cab Calloway, Billie Holiday, Louis Armstrong… Que dire ? Si l’on enlevait Harlem de l’histoire de l’Amérique, elle paraîtrait bien fade. »

Le 31 juillet, l’Eglise de Scientologie a ouvert sa nouvelle Église dite idéale ainsi qu’un Centre des collectivités sur la célèbre 125ème rue de Manhattan, occupant une surface de 6 100 m². Comme on pouvait s’y attendre, la célébration a été marquée par l’esprit de Harlem avec un spectacle faisant intervenir du jazz, des danses afro-latines, du beatboxing et du hip hop, et des interventions de représentants majeurs du spectre culturel et spirituel de Harlem et de la ville de New York.

Sous la direction de David Miscavige, l’Église de Scientologie a ouvert plus de 50 églises idéales – à Bruxelles, Londres, Milan, Bâle, et Budapest en Europe, ou encore à Los Angeles, Johannesburg, Tokyo et Kaohsiung (Taïwan), etc. Il s’en est suivi une expansion sans précédent pour cette religion pacifique et ouverte à tous.

Comme dans toutes les villes où de telles ouvertures ont eu lieu, Harlem a établi des relations amicales et fraternelles remontant à plusieurs décennies avec l’Église, travaillant main dans la main sur les programmes de réhabilitation des drogués, d’alphabétisation, de restauration morale et d’éducation. Le Centre des collectivités de Harlem va désormais accueillir les programmes La Vérité sur la Drogue, Les Jeunes pour les Droits de l’Homme, et Le Chemin du Bonheur.

Le député de New York Robert Rodriguez a déclaré : « Vous auriez pu choisir n’importe quel endroit pour établir votre présence. Je vous suis particulièrement reconnaissant d’avoir choisi notre collectivité. Nous sommes ici en terrain fertile. Lorsque Harlem bouge, le monde entier vibre. En ouvrant vos portes ici, vous donnez une opportunité de progression à cette collectivité. Des opportunités de formation pour les plus jeunes, des cours sur les bases de la vie en société, ou même simplement un conseil amical. »

Célèbre dans toute l’Amérique, le Révérend Johnny Ray Youngblood a ajouté : « Nos villes et nos communautés sont remplies d’églises qui ne sont que des devantures. Cette nouvelle église de Scientologie se dresse comme un phare de lumière dans la mer turbulente de notre époque. L’analogie de la semence me vient à l’esprit. Si vous la placez dans le bon sol et l’arrosez, elle se fortifie. Voilà ce qui va advenir de cette église idéale. Qu’elle soit un phare pour les gens de Harlem et de son voisinage. »

M. Raphael Benavides, président de l’Association des commerçants a poursuivi : « Ce Centre offre des outils à même de faire prospérer la communauté. Le livret Le Chemin du Bonheur a eu un impact immense sur notre collectivité. Grâce au nouveau Centre et une distribution toujours régulière, notre voisinage va continuer à emprunter le droit chemin. Qu’il s’agisse de la police, des commerces et des entreprises, toute la collectivité a adopté ce livret. »

Le Révérend Jones a souhaité souligner le travail effectué dans l’éducation sur les droits de l’homme. « Nous sommes ici pour revendiquer notre droit à concevoir notre propre futur. Et ce futur rime avec : Droits de l’Homme ! C’est un train que rien ne peut arrêter et qui roule en direction de la liberté et de la justice. Après tout, vos efforts ont été inspirés par la vision de L. Ron Hubbard. Et donc, il y a là une affirmation que l’esprit humain est notre plus grande ressource – unis dans une cause que rien ne peut vaincre. »

« Et donc, dans la lumière de ce que nous célébrons aujourd’hui, que Harlem et New York se rassemblent afin que nous atteignons nos buts les plus précieux dans la défense des droits de l’homme – dans cette ville, la meilleure du monde, » ajouta-t-il.

L’Église de Scientologie a récemment inauguré le Scientology Media Productions, un studio à la pointe de la technologie d’une superficie de 8 000 mètres carrés à Hollywood, en Californie, dans lequel le message de la religion sera proclamé par télévision et par radio, sur Internet et sur les médias sociaux et sur toutes les autres plateformes de médias.

Contact presse : 01.53.33.52.09

 

Nouvel espoir pour Harlem : un lieu de fraternité et de spiritualité

Nouvel espoir pour Harlem : un lieu de fraternité et de spiritualité

Nouvel espoir pour Harlem : un lieu de fraternité et de spiritualité

Nouvel espoir pour Harlem : un lieu de fraternité et de spiritualité