Est-il possible d’être heureux ? (partie 4)

Est-il possible d’être heureux ?

[…] L’homme comprend maintenant beaucoup de choses au sujet de l’univers dans lequel il vit, un grand nombre de choses qu’il n’avait jamais comprises auparavant. Parmi celles-ci figure l’esprit humain. L’esprit humain n’est pas un problème non résolu. La psychologie du dix-neuvième siècle ne l’a pas résolu, mais cela ne signifie pas qu’il ne l’ait pas été.

L’époque actuelle voit se produire, sur tout le pays et sur tous les continents, les plus intéressants des miracles. En quoi consistent-ils ? Ils consistent en des personnes qui vont mieux, des personnes qui étaient malheureuses et retrouvent le bonheur. Ils consistent en l’abolition du danger inhérent à de nombreuses maladies et à bien des conditions de l’homme. Cependant, l’homme avait la réponse depuis le début. L’homme a été capable de tendre la main et de trouver cette réponse, mais peut-être l’homme lui-même a-t-il dû changer. Peut-être a-t-il dû atteindre l’époque moderne pour découvrir que l’univers physique ne se composait pas de démons ni de fantômes, pour survivre à ses superstitions, pour survivre à l’ignorance de ses ancêtres. Peut-être a-t-il été nécessaire qu’il essaie tout, y compris qu’il invente la bombe atomique, avant de pouvoir se trouver enfin lui-même.

Il est à présent assez bien parvenu à maîtriser l’univers physique. L’univers physique n’est plus pour lui qu’un objet dont il dispose à sa guise ; il peut en faire des tas de choses. Et l’ayant conquis, il peut désormais se conquérir lui-même. La vérité c’est qu’il s’est conquis lui-même.

Se connaître soi-même

La Scientologie a fait son apparition en raison du progrès des connaissances humaines dans le domaine de l’énergie. L’homme n’a jamais auparavant, dans toute son histoire, possédé autant d’informations à propos de l’énergie, et il a entre autres hérité de connaissances sur cette énergie qu’est son propre esprit.

Le corps est un mécanisme énergétique. Naturellement, une personne qui ne peut pas contrôler l’énergie ne saura contrôler un corps. Elle sera fatiguée, contrariée, malheureuse. Quand elle regarde autour d’elle, elle ne trouve rien d’autre que de l’énergie.

Si elle savait beaucoup de choses sur l’énergie, en particulier sur sa propre énergie, l’énergie qui lui a permis de penser, l’énergie qui est elle-même et l’espace qui l’entoure, alors, bien sûr, elle se connaîtrait elle-même ; et cela, en fin de compte, a été le but recherché pendant des milliers d’années : se connaître soi-même.

La Scientologie lui a donné la possibilité d’y parvenir.

Ron Hubbard

 

Le texte « Est-il possible d’être heureux » écrit par Ron Hubbard est disponible dans son entièreté dans le volume de La collection L. Ron Hubbard : « L’âme humaine redécouverte ».