Les Jeux Olympiques de Rio inondés par la prévention contre la drogue

Les habitants de Rio de Janeiro, les sportifs des Jeux Olympiques, des milliers de bénévoles et la Fondation pour un Monde sans Drogue se sont joints pour faire face à l’épidémie de la drogue par une campagne multi-médiatique à grande échelle.

Pendant que les athlètes réalisaient leurs performances, les bénévoles distribuaient un million de livrets de prévention sur les dangers de la drogue aux athlètes, aux visiteurs et aux habitants des quartiers pauvres de la ville.

Une recherche faite par l’université de Sao Paulo a démontré qu’un nombre estimé à 400.000 brésiliens consomment régulièrement du crack et que dans ce pays la consommation de crack est plus élevée que dans n’importe quel autre pays.

Aux États-Unis le Bureau des Statistiques Juridiques rapporte que 17 % des criminels dans les prisons ont commis des crimes pour se procurer leur dose de drogue.

Selon le Bureau de la Drogue et de la Criminalité des Nations Unies, chaque dollar dépensé pour la prévention peut économiser des dizaines de dollars en frais pour le gouvernement.

Donc, pour vraiment faire la différence au Brésil, la ville de Rio a fait équipe avec la Fondation pour un Monde sans Drogue. Ils ont diffusé les clips de prévention de la fondation sur les écrans Olympiques et ont touché 1,5 million de personnes. Ils ont également fait en sorte que des milliers de bénévoles puissent distribuer 1 million de livrets La vérité sur la drogue.

La présidente de la Fondation pour un monde sans drogue, Ambra Calzori, a déclaré : « Afin de prolonger la campagne de prévention réalisée pendant les Jeux Olympiques, nos matériaux ‘La vérité sur la drogue’ sont mis à la disposition de chaque athlète Olympique qui souhaite donner des conférences ou des ateliers, une fois de retour dans son pays. Ce sont tous des champions, par le fait qu’ils se soient qualifiés pour les Jeux Olympiques et parce qu’ils donnent le bon exemple des performances qu’ils peuvent atteindre sans drogues. »

L’association française Non à la drogue, Oui à la vie avait accompli un même exploit à l’échelle nationale en distribuant plus de 300,000 livrets La vérité sur la drogue à l’occasion des matchs de l’UEFA EURO 2016.

« Vous avez peut-être remarqué que la société décline rapidement… La situation la plus grave est créée par les drogues, médicales et illégales, car elles ont rendu incapables la plupart de ceux qui auraient pu résoudre le problème… Elles ont même paralysé les générations à venir. », déclarait l’humaniste Ron Hubbard.

Basé sur 25 ans d’expérience dans la prévention de la toxicomanie, la Fondation à trouver un moyen de communiquer efficacement aux adolescents et aux jeunes adultes sur la réalité de l’abus des drogues, individuellement et par le biais d’événements rassemblant un large public.

Ces associations toutes soutenues par l’Église de Scientologie et tous ses membres sont présents partout dans le monde et permettent aux jeunes et aux adultes d’obtenir des informations factuelles sur le danger des drogues de façon à ce qu’ils puissent décider eux-mêmes de ne pas commencer à consommer de la drogue.

Contact presse : 01.53.33.52.09

 

Les Jeux Olympiques de Rio inondés par la prévention contre la drogue