Lancement de la campagne du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme Déc18

Mots-Clés

Articles Relatifs

Partager

Lancement de la campagne du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme

Pour commémorer l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) par les Nations Unies le 10 décembre 1948, les églises et missions de Scientologie lancent une année d’activités de sensibilisation et de mise en œuvre des droits de l’homme consacrés dans le document.

L’adoption de la DUDH le 10 décembre 1948 a été une étape importante pour l’humanité. Pour la première fois, les 30 droits humains fondamentaux à protéger de façon universelle ont été exposés. Pourtant, près de 70 ans plus tard, peu de gens peuvent citer plus de trois ou quatre des droits énoncés dans ce document.

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme, les églises de Scientologie dans le monde entier ouvrent leurs portes et organisent des forums, des cérémonies de remise des prix et des programmes éducatifs. Des invités de toutes confessions jouant un rôle de premier plan dans la défense et la mise en œuvre des droits de l’homme dans leurs villes se joignent aux scientologues et visionnent des vidéos primées sur la DUDH.

Des initiatives locales sont menées par les bénévoles de l’association Des Jeunes pour les droits de l’homme dans de nombreuses villes a organisé des marches pour les droits de l’homme, des conférences et des pétitions. Plus de 38 000 écoles ont mis en œuvre l’initiative de formation aux droits de l’homme et quelque 1,7 million de personnes ont utilisé les documents de l’association Des Jeunes pour les droits de l’homme, distribués dans 197 pays.

Inspirés par la vision de l’humaniste et fondateur de la Scientologie L. Ron Hubbard, les membres des églises de Scientologie sont actifs dans le domaine des droits de l’homme depuis les premiers jours de la religion de Scientologie.

Dans un essai de 1969, M. Hubbard a écrit : «Les Nations Unies ont trouvé la réponse. Une absence de droits de l’homme tachait les mains des gouvernements et menaçait leurs règles. Très peu de gouvernements ont mis en œuvre ne serait-ce qu’une partie de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Ces gouvernements n’ont pas compris que leur survie même dépendait entièrement de l’adoption de telles réformes et donc de donner à leurs peuples une cause, une civilisation qui mérite d’être soutenue, qui mérite leur patriotisme. Il est vital que tous les hommes qui pensent exhortent leurs gouvernements (a minima pour le bien des gouvernements) à faire des réformes radicales dans le domaine des droits de l’homme.»

Les scientologues ont contribué à l’inclusion de la protection des droits de l’homme dans la Constitution du Mexique et au cours des 14 dernières années, l’Église de Scientologie a parrainé des sommets annuels sur les droits de l’homme aux Nations Unies et dans d’autres lieux importants. Dans l’année à venir, les scientologues redoubleront d’efforts pour créer une vague de compréhension et de mise en œuvre complète de la Déclaration universelle.

Contact presse : 01.53.33.52.09