Le monde de la Dianétique à son 70e anniversaire

« La Dianétique est une aventure. C’est l’exploration d’une Terra Incognita, l’esprit humain, ce royaume vaste et inconnu situé à un demi-pouce de notre front. » Sur ces mots, le 9 mai 1950, L. Ron Hubbard lança La Dianétique : La science moderne de la santé mentale, (ou Dianetics) qui a fait son entrée sur la scène internationale, s’est hissée au sommet de la liste des best-sellers du New York Times et y est restée pendant 26 semaines consécutives.

S’ensuivit un mouvement citoyen de quelques 750 groupes de Dianétique à travers les États-Unis, ainsi que dans le reste du monde anglophone. Maintenant publié dans quelques 50 langues, ce livre est disponible pour plus de 90 % de la population mondiale et son impact est véritablement mondial.

Avec le lancement de la chaîne télévisée de Scientologie l’an dernier, la portée de la Dianétique (Dianetics) a explosé lors de sa diffusion sur le site www.scientology.tv et elle est devenue disponible via les applications mobiles, les plateformes Roku, Amazon Fire et Apple TV.

Ce livre était destiné à être utilisé et, en juin 2009, M. David Miscavige, chef ecclésiastique de la Scientologie, a rendu son application encore plus accessible : il a publié Comment utiliser la Dianétique (Dianetics), 32 films en 17 langues contenant 4 heures et demie d’enseignement visuel des principes et procédures. Celles-ci constituent la base du nouveau séminaire Hubbard sur la Dianétique, disponible dans toutes les missions de Scientologie et toutes les églises du monde. En appliquant les techniques de ce livre et de ces films, n’importe qui peut commencer son aventure et aider les autres.

Ainsi, à l’occasion de ce 70e anniversaire, les scientologues de tous continents accompagnés de leurs amis et familles se sont réunis dans leurs églises et missions pour célébrer le livre qui a amené la Dianétique au monde. Comme M. Hubbard souhaitait la bienvenue à ses lecteurs à ce sujet le 9 mai 1950 : « Vous commencez une aventure. Traitez-la comme une aventure. Et que vous ne soyez plus jamais le même. »