Les scientologues font-ils appel aux médecins ?

Oui, bien sûr.

L’Église de Scientologie a toujours eu comme règlement ferme de ne pas faire de diagnostic ni de traitement de maladies. Ce sont les médecins qui sont formés pour traiter les maladies et les blessures. Un scientologue qui souffre d’un mal physique, qui se blesse ou tombe malade, même s’il ne s’agit que d’un rhume, se voit toujours conseiller de consulter un médecin qualifié afin d’obtenir un traitement adéquat.

Une fois sous traitement médical, un scientologue peut alors aborder la question en audition afin de résoudre le traumatisme spirituel, ou d’autres facteurs liés à sa condition physique ayant pu le prédisposer à la maladie ou à la blessure. Mais la Dianétique ou la Scientologie ne sont pas là pour guérir les maladies physiques.

Tous ces conseils : aller voir le médecin si vous êtes malade, manger correctement, dormir suffisamment sont des conseils d’ordre moral et de bon sens et nullement d’ordre médical. Une maman qui dit à son enfant de se laver les dents ne donne pas un conseil médical, elle n’exerce pas la médecine. C’est simplement un conseil de bon sens.

Le Chemin du bonheur

On trouve ces conseils dans le premier précepte du livret « Le Chemin du bonheur », code moral non religieux basé sur le bon sens écrit par Ron Hubbard :

« PRENEZ SOIN DE VOUS-MEME : Recevez des soins quand vous êtes malade ».

Ce livret destiné au grand public est un texte de référence pour les scientologues. Néanmoins celui-ci est largement utilisé dans le monde entier par des personnes non scientologues et largement diffusé sur les ondes de nombreux pays (émissions TV et radio, sites internet, blogs, etc.).

La vocation de la Scientologie n’étant pas de soigner les maladies physiques, car c’est celle de la médecine, les personnes qui ont un traitement médical important peuvent cependant recevoir des procédés d’assistance en complément de leur traitement. Ces procédés sont délivrés par les ‘ministres volontaires’ de Scientologie pour soulager une souffrance spirituelle. Le but de cette assistance est d’aider la personne à rétablir la communication et l’harmonie entre l’être spirituel et le corps qu’il occupe.

Ron Hubbard, fondateur de la Scientologie, a écrit à propos des procédés d’assistance :
« …Un procédé d’assistance n’est pas un substitut de traitement médical mais il lui est complémentaire. […] Pour résumer, on devrait réaliser que la guérison physique ne prend pas en compte l’être et les répercussions sur l’état d’être de la personne ».

http://www.scientologie.fr/activity/volunteer-ministers/volunteer-ministers.html

http://fr.volunteerministers.org/training/assists/overview.html