La méthode d’étude de Ron Hubbard

Comment remédier à l’échec scolaire

Le classement PISA 2012 (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) évalue, dans le monde entier, les élèves de 15 ans tous les trois ans. Dans son dernier classement, la France chute au 25e rang, ainsi elle perd deux places. En 9 ans, les élèves français ont perdu 16 points en mathématiques. En effet, le système d’éducation français rencontre de nos jours d’importantes difficultés.

Dès 1950, Ron Hubbard constatait une détérioration des systèmes éducatifs et l’impact négatif sur la qualité de vie. En effet, il a également observé que les personnes illettrées ou ayant un niveau insuffisant pour se débrouiller dans la vie, privées de travail et de toute possibilité d’en trouver un, tombaient souvent dans la délinquance, la corruption ou la drogue.

Il décida donc de se pencher sur le sujet de l’éducation et isola les raisons de l’échec ou de la réussite dans une activité ou dans des études. Il présenta, dans les années 60, ses méthodes éducatives connues sous le nom de « technologie de l’étude ».

Parmi ses percées pédagogiques, Ron Hubbard a découvert qu’un mot qui n’est pas compris ou qui est incorrectement compris provoque un ‘blanc’. Un lecteur arrive au bas d’une page et se rend soudain compte qu’il ne se souvient plus de ce qu’il vient de lire : c’est le phénomène du mot mal compris. Et vous en trouverez toujours un, juste avant le point où le texte s’est transformé en ‘blanc’ dans son esprit.

 

échec scolaire

 

Un mot mal compris = apathie ou hystérie nerveuse en classe

Un mot mal compris peut également donner à l’étudiant diverses réactions physiologiques dont l’impression très nette d’avoir un vide dans la tête, une sensation d’épuisement, l’impression d’être ailleurs et une sorte d’hystérie nerveuse. De plus, les mots mal compris peuvent causer ignorance, apathie et révolte dans les salles de classe, et réduire la productivité sur le lieu de travail.

Ron Hubbard a ainsi mis au point une méthode appelée clarification de mots qui permet d’améliorer l’aptitude à exercer une activité, quelle qu’elle soit, en comprenant simplement le vocabulaire qui est associé à cette activité.

Cette « technologie de l’étude » est utilisée dans toutes les Églises de Scientologie. Les scientologues l’utilisent pour aider les gens de tous milieux : des responsables dans le domaine de l’administration et de l’industrie, des enseignants et des élèves, qui ont utilisé cette méthode et ont pu en observer les résultats positifs.

Voici un des témoignages : « En ma qualité de conseiller du gouvernement danois pour la lecture, j’ai consacré ma vie à m’assurer que tous les élèves atteignent un haut degré d’alphabétisation, et donc de réussite. Après avoir constaté moi-même les résultats remarquables de la technologie de l’étude de Ron Hubbard, j’estime qu’elle représente une base solide et essentielle pour pouvoir combattre l’illettrisme dans le monde entier. » Conseiller auprès du ministère de l’Éducation, Danemark.

http://www.lronhubbard.fr/biography/humanitarian/educator.html