Lettre d’Info « Non à la drogue, Oui à la vie »

L’association « Non à la Drogue, Oui à la vie » appelle à la vigilance face à la mode de « sniffer la cocaïne » qui gagne de plus en plus.

Selon l’Office Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT), même si le cannabis reste le produit illicite le plus consommé en France, avec 1,2 millions de consommateurs réguliers et 550.000 consommateurs quotidiens, on constate une évolution alarmante : la poursuite de la diffusion de la cocaïne dans le milieu techno ou dans les catégories aisées, mais aussi chez des jeunes de milieux plus défavorisés qui jusqu’alors ne consommaient que du cannabis.

« De plus en plus de jeunes consomment la poudre de cocaïne, fumée dans une cigarette ou sous forme de joint, et ce phénomène s’enracine chez les jeunes comme un mode d’usage récréatif et plus convivial. Ils ignorent en effet la réalité qui se cache derrière les paradis artificiels, celle de la facilité et de la rapidité avec lesquelles la drogue s’accapare d’un corps et d’un esprit sains » a déclaré le responsable de l’antenne parisienne.

Consciente de ce phénomène, l’association « Non à la drogue, Oui à la vie « , présente sur le terrain depuis de nombreuses années, poursuit sa campagne de prévention en faisant largement connaître ses outils d’information gratuits : 13 livrets sur les drogues les plus courantes et des clips vidéo qui présentent des témoignages percutants.

Robert Galibert, président de l’association, rencontre régulièrement des jeunes sur le terrain : « Je leur fais des démonstrations concrètes concernant le choix par la connaissance et non par l’expérimentation. Ils comprennent alors qu’il n’y a pas besoin de goûter à la drogue pour savoir ce que ça fait. Une fois informés, ils peuvent décider par eux-mêmes de ne pas en prendre».

Des stands d’information sont tenus simultanément dans plusieurs villes de France :

Paris

Malgré la pluie, la neige et le vent glacé de l’hiver, à la Bastille, devant les grands magasins ou encore sur le parvis du Centre Georges Pompidou, les jeunes bénévoles parisiens sillonnent les rues de la capitale et vont à la rencontre des passants et des commerçants.

La boîte de 10 livrets présentant les différentes drogues les plus courantes répond particulièrement aux besoins des enseignants qui souhaitent sensibiliser leurs élèves. Des passants prennent souvent plusieurs exemplaires des livrets pour faire lire les informations à un fils, un frère ou un ami concerné par la drogue.

Marseille
Froid glacial, mistral, lendemain de fêtes… rien n’arrête l’équipe phocéenne de « Non à la drogue, oui à la vie » !

Ce mois-ci, les bénévoles de l‘association ont réuni des centaines de signatures de personnes s’engageant à mener une vie sans drogue. Un jeune réalisateur a proposé de réaliser un reportage sur le danger des drogues.

Grâce aux informations fournies, un pharmacien, consultant dans l’industrie pharmaceutique, a pris conscience que l’on pouvait se sortir des drogues sans produits de substitution. Les membres de l’association sont aussi sollicités pour faire des conférences de prévention, dans le cadre de centres sociaux ou de clubs sportifs.

Toulouse
Une nouvelle équipe qui grandit au fil du temps anime régulièrement (dans la joie et la bonne humeur) son stand dans le centre ville, avec des conditions météo très variables.

A peine installés, leur stand connaît une grande affluence de visiteurs, qui montrent toujours beaucoup d’intérêt et leur donnent des messages d’encouragement pour leur action.

Là aussi, des éducatrices se sont montrées très intéressées par le kit des 10 livrets concernant les différentes drogues, qui vont leur permettre de pouvoir aider les jeunes. Des associations ont demandé que conférences soient données dans le cadre d’actions de prévention.

Bordeaux

Confrontés aussi aux intempéries océanes, la dynamique équipe de Bordeaux dresse son stand tous les samedis sur différentes places de la ville afin d’informer les passants. De nombreux étudiants viennent se renseigner.

Un sportif de haut niveau en athlétisme a trouvé cette action très intéressante et aimerait qu’ils soient plus nombreux sur le terrain

Des livrets sont placés dans les magasins et les kiosques à journaux

« La drogue vole à la vie tous les sentiments de joie qui font qu’elle vaut la peine d’être vécue »
écrivait l’humaniste Ron Hubbard.

Ses découvertes dans le domaine de la toxicomanie sont utilisées à la fois dans les Églises de Scientologie pour aider les paroissiens à s’améliorer spirituellement et par des associations laïques indépendantes qui se consacrent à la prévention et à la réhabilitation des toxicomanes.

Pour plus d’informations sur les actions de l’association, sur la brochure «La vérité sur la drogue » et sur les clips, visitez le site internet : www.nonaladrogue.org

Pour plus d’informations n’hésitez pas à contacter l’association « Non à la drogue, Oui à la vie »
Tél: 01 44 74 61 68 ou 06 20 51 17 57 – email : nonaladroguefrance@gmail.com
Visitez les sites www.nonaladrogue.org et www.drugfreeworld.org
© 2010 L’association Non à la drogue, Oui à la vie. Tous droits de reproduction et d’adaptation réservés.