Une nouvelle Eglise de Scientologie est née au centre de Copenhague

L’inauguration de la nouvelle Eglise de Scientologie a réveillé l’esprit et l’âme du coeur historique de Copenhague.

Sous un soleil ardent, plus de 2 500 scientologues et invités se sont réunis sur la place pavée de Nytorv en plein centre ville pour célébrer une nouvelle page dans l’histoire de l’une des capitales culturelles les plus anciennes et les plus riches de Scandinavie. La nouvelle église est située à quelques pas de la rue piétonne la plus longue et la plus animée d’Europe où 75 000 piétons passent tous les jours.

Ce bâtiment néoclassique à 5 étages construit en 1796 puis rénové après un grand incendie a été restauré par l’Eglise, qui s’est associée à des artisans locaux pour garder son caractère original. Les fenêtres de chêne d’origine, le plafond voûté et la porte d’entrée ont été restaurées avec soin.

M. David Miscavige, chef ecclésiastique de la religion de Scientologie, a présidé la cérémonie retraçant le parcours de cette réalisation, au nom de la liberté spirituelle éternelle pour tout le Danemark.

Des dignitaires ont évoqué les partenariats humanitaires

Pendant trois décennies, des groupes d’éducation au danger des drogues parrainés par l’Eglise ont distribué des centaines de milliers d’exemplaires des brochures ‘La vérité sur la drogue‘. L’association Le chemin du bonheur a organisé des opérations de nettoyage de quartier et distribué dans les rues de Copenhague le code moral non-religieux ‘Le chemin du bonheur‘ écrit par Ron Hubbard. Le groupe local Des jeunes pour les droits de l’Homme a créé régulièrement des événements de sensibilisation importants et a ainsi atteint plus de deux cent mille personnes avec son message sur les droits de l’homme.

Différents dignitaires sont montés sur scène pour honorer cette inauguration. Le conseiller municipal de Copenhague, M. Klaus Mygind a parlé de son engagement pour les droits de l’homme en ces termes : « Les droits de l’homme forment les piliers de notre société, mais là où ils se fracturent, nous trouvons notre plus grande misère et désespoir. Notre force réside dans l’union. Ainsi par esprit d’union, j’ai commencé mon partenariat avec le groupe ‘Des jeunes pour les droits de l’homme’. » Il a ensuite expliqué comment ce partenariat a pris naissance il y a 8 ans lors d’une marche organisée par l’association.

L’officier chef de la police danoise, retraité, M. Thoger Berg Nielsen, a expliqué comment il avait découvert, il y a 10 ans, le programme Narconon, développé par le fondateur de Scientologie, Ron Hubbard. « J’ai vu les corps de plusieurs de mes relations et ceux des toxicomanes qui ont commencé à se droguer puis sont morts », a-t-il déclaré. « En tant que fonctionnaire de la police, j’étais le dernier à leur dire au revoir. Notre société a essayé toutes sortes de solutions, mais sans succès. La criminalité de la drogue a formé un chapitre noir durant mon service. Je me heurtais à un mur, et je ne pouvais rien faire. Mais au moment où les choses ne pouvaient pas devenir plus sombres, on m’a présenté quelque chose de complètement nouveau : Narconon. »

L’architecte de restauration des monuments historiques, M. Bjarke Christensen, a aidé à préserver le visage intemporel de Copenhague depuis plus de 35 ans.

« Votre maison néoclassique surplombe cette place historique et offre sa propre histoire. À titre d’exemple, les fils de prédilection qui résidaient ici incluaient les auteurs de la Constitution danoise et de notre hymne national, sans parler des poètes et des hommes d’État de toute importance. Ainsi, cette place et cette maison portent l’esprit de notre ville. Et donc, avec l’ouverture de cette organisation idéale, le lieu de naissance de Copenhague trouve une nouvelle vie. »

Il a ajouté : « Donc, oui, ce bâtiment de l’âge d’or danois est maintenant entré dans l’âge d’or de la Scientologie. »

Un cadre responsable de l’édition et conseiller de la Commune de Copenhague, M. Rene Jensen, a rendu hommage à Ron Hubbard en disant : « Ron Hubbard était à la fois chercheur de connaissances et partageur de connaissances. »

Il a conclu ainsi : « Aujourd’hui, nous célébrons une maison de sagesse… Qu’elle serve de base aux gens du Danemark pour se développer, grandir, explorer, vivre et s’élever. »

Contact presse : 01.53.33.52.09