Les postulats de base – 6ème partie

(…)

Maintenant, ne serait-ce pas intéressant s’il y avait des gars qui n’étaient pas convaincus que tout soit si sérieux ; des gars qui sachent qu’ils avaient postulé toutes ces choses et qui soient plutôt débordés, et tout à coup le président envoie « salutations ». Il dit… il griffonne en travers… : « Je suis trop occupé. » Et le renvoie. Ce serait intéressant, n’est-ce pas ? Que lui feraient-ils ? Eh bien, je peux vous dire, ils ne lui feraient pas grand-chose, parce que si un gars faisait cela… et supposez que vous en ayez dix millions qui le fassent.

Le service militaire basé sur la sélection met tout en place… « La vie est sérieuse »… en tirant ces capsules du seau afin de pouvoir épargner au monde la ploutocratie ou ce genre de chose. Et ils commencent à envoyer ces courriers… et les autres les renvoient aussitôt. Ils se retournent vers leurs services armés et ils disent : « Très bien, la cavalerie du Fort Myer va maintenant foncer sur le poste du service sélectif des Neuvième et Huitième rues ; rassemblez tous ces récalcitrants et ramenez-les. » La cavalerie dit : « Nous n’y croyons pas. »

Vous savez, ce serait une situation horrible ! Ça voudrait dire que quelqu’un au gouvernement, à ce moment-là, devrait devenir raisonnable. Leurs cerveaux feraient probablement toc !

Eh bien, vous voyez… vous voyez, c’est si facile de résoudre les choses avec la peur. Tout ce que vous avez à faire, c’est établir un ensemble de règles et vous dites : « Fera telle chose et sera à tel endroit » ou « Sera tué pour conduite lâche face à l’ennemi », « Ira à tel et tel endroit », « Paiera ses impôts ici… tant de votre revenu », « Maintenant, vous devez être à votre travail chaque matin à neuf heures. Peu importe ce que vous faites, mais vous devez être là. Et vous quittez le travail chaque après-midi à cinq heures, et nous marchons tous comme des automates. » Eh bien, c’est formidable.

Et tout ce que vous avez à faire pour fabriquer un troupeau d’automates, c’est simplement cacher cette donnée sur l’autodétermination. Vous la masquez, simplement. Vous dites simplement : « L’environnement te manipule, mon pote… pas toi, l’environnement. »

La psychologie. Au fait, je me souviens de ce mot, en fin de compte. La psychologie dit que l’homme doit s’adapter à l’environnement afin de survivre. C’est la façon de ne pas survivre. Vous circulez en vous adaptant à votre environnement et vous êtes mort ! Parce que vous vous adaptez tout simplement de façon parfaite à l’environnement A-26 et que se passe-t-il ? Quelqu’un change l’environnement à vos dépens. C’est effroyable, n’est-ce pas ?

Qu’est-il arrivé au dinosaure ? Il s’est construit une montagne de viande, et puis quelqu’un a changé le climat à ses dépens. Et il ne lui est plus resté de nourriture. C’est une bonne blague. Plus de dinosaures.

Vous vous acclimatez merveilleusement et vous vous faites complètement à la conduite d’une Ford modèle T… où en seriez-vous, ne serait-ce qu’en 1930, lorsqu’ils avaient les modèles A ? Autrement dit, l’armée est la seule… la seule organisation au monde… qui peut survivre sans changer avec l’environnement. Oui, elle a trouvé une façon de faire cela en étant simplement si stupide que personne ne peut rien y faire.

(…)

Extrait de la conférence du 12 novembre 1951L. Ron Hubbard