Recherches avancées de Scientologie

Recherches avancées de Scientologie

Recherches avancées de Scientologie

1966 – 1967

Début de l’Organisation maritime

L. Ron Hubbard quitte Saint Hill pour la Rhodésie en vue d’établir une base pour les recherches avancées de Scientologie. Là, il travaille à étendre les droits essentiels de l’homme aux autochtones africains et on se souvient de lui comme d’une « voix exceptionnelle dans le pays ». Quand il retourne en Angleterre, il donne les dernières conférences du cours d’instruction spéciale de Saint Hill. Ce sur quoi il accepte un drapeau du Club des explorateurs pour l’expédition Hubbard consacrée à des études géologiques. Elle a pour but l’examen des anciennes civilisations du bassin méditerranéen et le développement de la connaissance que les hommes ont de l’histoire. L’équipe constituée par des scientologues d’élite est le début de l’Organisation maritime qui, par la suite, va se consacrer au soutien des recherches de LRH et à faire avancer la Scientologie dans son ensemble.

 

Recherches avancées de Scientologie

L’Enchanter se lançant dans l’expédition de recherche géologique Hubbard.

 

Les vaisseaux de LRH

L’aventure commence au début de 1967 à bord des deux vaisseaux de l’expédition, l’Enchanter (rebaptisé plus tard Diana) et le Avon River (rebaptisé plus tard Athena). Il en résulte une explication révolutionnaire de l’effondrement des civilisations et du facteur unique à la base des conflits humains. En novembre 1967, un vaisseau de 3200 tonnes, le Royal Scotman (rebaptisé plus tard Apollo), lui est livré. Ce sera sa maison et son vaisseau de recherche pendant les huit années qui vont suivre.

 

Recherches avancées de Scientologie