République tchèque : 16ème course cycliste pour un pays sans drogue

La course cycliste tchèque veut apporter la vérité sur les dangers de la drogue à la
jeunesse du pays.

Les athlètes participant à la 16ème course cycliste annuelle pour une République tchèque sans drogue, la plus longue et la plus ancienne des campagnes de prévention de la toxicomanie, parcourent le pays pour sensibiliser les jeunes à la vérité sur les drogues. En effet, 37% des jeunes Tchèques ont expérimenté le cannabis – le taux le plus élevé de toutes les nations européennes.

Ces athlètes ont voyagé à travers le pays en faisant des conférences d’information sur les drogues dans 38 villes et villages et ont fait signer des  promesses de ne pas consommer de drogue.

Importance de la prévention en toxicomanie

Environ 300 000 adolescents tchèques de 15 à 19 ans consomment ou ont expérimenté des drogues illicites. Cela correspond à près de la moitié des 622 000 jeunes de ce groupe d’âge. La dernière enquête scolaire européenne sur l’alcool et les autres drogues (ESPAD 2015), comprenant les données recueillies dans 35 pays, a révélé que 37% des jeunes tchèques ont fait l’expérience du cannabis – le taux le plus élevé de tous les pays européens. Il a également mis en évidence que des enfants de seulement 10 ans en consomment également.

Couvrant 1 250 kilomètres en 12 jours, l’équipe de cyclistes court en moyenne plus de 100 kilomètres chaque jour. Ils rencontrent des représentants de chacune des villes et proposent des conférences de prévention sur la toxicomanie en distribuant des brochures informatives sur les drogues les plus couramment utilisées.

Projets pour une ville sans drogue

Les coureurs cyclistes encouragent les villes à se joindre à l’initiative « Journée sans drogue » pour atteindre le statut de « ville sans drogue ». La Fondation pour un monde sans drogue fournit le matériel éducatif pour ces projets. C’est une association à but non lucratif qui fournit les livrets La vérité sur la drogue décrivant les effets mentaux et physiques dûs à la consommation de drogues. Les 14 brochures éditées en 22 langues mettent l’accent sur les drogues les plus couramment utilisées : drogues synthétiques, alcool, ecstasy, cocaïne, crack, etc.

L’auteur et philosophe L. Ron Hubbard a déclaré, à la suite de ses recherches sur l’action biochimique des drogues et toxines : « Vous avez peut-être remarqué que la société se dégrade rapidement. L’inflation, la pénurie de carburants et même la guerre assombrissent l’avenir du monde. Et le plus grave dans tout cela, c’est que les drogues, qu’elles soient médicales ou illégales, ont rendu incapables d’agir tous ceux qui auraient pu résoudre la situation, notamment les leaders politiques, et ont même paralysé les nouvelles générations. »