Royaume-Uni : l’anniversaire annuel de l’IAS, une année d’aide humanitaire et d’expansion de l’Eglise

L’Association internationale des scientologues (IAS), une force de plus en plus présente au sein de la communauté humanitaire mondiale, s’est réunie à East Grinstead, dans le sud de l’Angleterre, le premier week-end d’octobre pour souligner une année d’expansion et d’accomplissements. Ce week-end là des milliers de scientologues, d’invités et d’amis de plus de 65 pays se rendaient au manoir de Saint Hill, maison du fondateur de la Scientologie, L. Ron Hubbard.

Rassembler, promouvoir, soutenir et protéger

L’édition de 2017 célébrait le 33e anniversaire de la création de l’IAS à Saint Hill en 1984 pour unir, promouvoir, soutenir et protéger la religion à la fois la plus jeune du monde et celle à la croissance la plus rapide. Les membres et les invités sont également venus honorer ceux qui ont œuvré aux buts de la Scientologie : une vie meilleure pour tous.

« Oui, vous êtes arrivés dans ce Royaume de l’IAS », a déclaré David Miscavige, le chef ecclésiastique de la religion de Scientologie. « Où les membres de l’IAS viennent de toute la terre et prennent place : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Afrique, Asie, Océanie, d’une centaine de villes d’Europe et de tout le Royaume-Uni. Parce que nous célébrons ce soir la présence de l’IAS sur 147 territoires, une présence que personne n’oubliera jamais. »

Pendant deux heures et demie, M. Miscavige a ainsi souligné cette présence de la sensibilisation humanitaire des hauts plateaux vers les basses terres de la Terre, mais il a également insisté sur l’expansion de la religion elle-même dans des régions qui n’avaient jamais été atteintes.

Une symphonie d’aide humanitaire

Ces différentes actions de bonne volonté pour la société concernent la mise à jour des abus dans le domaine de la santé mentale par la Commission des Citoyens pour les droits de l’homme (CCDH), la prévention contre les dangers des drogues, l’éducation aux droits de l’Homme, la restauration de la moralité et l’aide spirituelle et matérielle apportée par les ministres volontaires dans les zones sinistrées.

Ces quelques exemples d’initiatives présentées avaient été prises aux Philippines, où les ambassadeurs de l’association Le Chemin du bonheur ont sensibilisé 29 000 policiers aux préceptes moraux universels contenus dans le livret distribué à grande échelle.
En Zambie, pays où la survie est une lutte quotidienne, un ministre anglican a utilisé les préceptes du livret Le Chemin du bonheur dans son église à la messe du dimanche. Il a augmenté considérablement la productivité dans une région de 80 000 km² et créé 70 groupes.
Au Pakistan, 19 000 étudiants ont été formées à leurs droits par l’association Tous Unis pour les droits de l’homme. Ainsi, la ‘loi sur la protection des femmes contre la violence au Pendjab’ a été rédigée et promue.
Lors de la campagne Un monde sans drogue, 5 000 bénévoles ont distribué plus de 2 millions de livrets La Vérité sur la drogue lors des Jeux olympiques de Rio de Janeiro.
5 000 bénévoles d’Un monde sans drogue ont lancé une campagne lors des Jeux olympiques de Rio et ont distribué plus de 2 millions de livrets « la Vérité sur la drogue » à São Paulo et à Rio de Janeiro.

Les étoiles de l’IAS

Trois lauréats des médailles de la liberté de l’IAS, ayant fait preuve de courage, de travail, persévérance et dévouement, ont été récompensés à cette soirée.

Brian Daniels

Le premier récipiendaire de la Médaille de la liberté, Brian Daniels, du Royaume-Uni, s’est attaqué sous la bannière du CCDH à la maltraitance dans les hôpitaux psychiatriques du pays, soulignant de ce fait les fautes professionnelles des psychiatres dans le pays, et poussant à des réformes. Il a également été à l’origine d’une série de reportages nationaux sur les liens entre les psychotropes et l’augmentation du suicide chez les enfants, ce qui a conduit à des « mises en garde encadrées en noir » sans précédent sur les médicaments pour protéger les jeunes Britanniques de façon permanente.

 

Tony Mohammad

Pacificateur et militant des droits de l’homme, le révérend Tony Muhammad a créé un mouvement Chemin du Bonheur dans les quartiers défavorisés de Los Angeles, la capitale des gangs du monde, avec 50 promenades en moto pour la paix dans 33 quartiers connus, ce qui a résulté en une baisse de 40% de la délinquance. Tony a ensuite continué et persisté à rassembler des gangs implacables pour faire face à la violence entre eux, et a remporté un cessez-le-feu et des accords de paix entre ces plus dangereux gangs rivaux : les Crips et les Bloods.

 

Binod Sharma

Binod Sharma, originaire du Népal, a lancé son équipe de ministres volontaires de Scientologie en réponse au tremblement de terre de 2015 pour secourir 15 000 habitants en cinq jours. Binod a ensuite emmené ses équipes à travers 101 villages ou districts oubliés touchés par la catastrophe, aidant ainsi 4 millions de Népalais. Après cette première aide, il a établi un siège permanent de ministres volontaires de Scientologie et 169 groupes de bénévoles à travers son pays.

Concert caritatif

Le samedi soir, sous le grand chapiteau, a eu lieu un dîner de gala et une soirée musicale.
Le traditionnel concert caritatif de Saint Hill du dimanche soir a accueilli 1 500 habitants des environs et a récompensé cinq organismes de bienfaisance locaux par des dons pour augmenter leurs activités au service de la communauté locale et tout cela conformément à la tradition lancée par L. Ron Hubbard pendant les années où le manoir de Saint-Hill était son foyer.

L’IAS, l’association officielle des membres de la Scientologie ouverte à tous les scientologues de toutes les nations, a été créée en 1984. Le but de l’IAS est de rassembler, promouvoir, soutenir et protéger la religion de Scientologie et les scientologues dans toutes les parties du monde afin d’atteindre les objectifs de la Scientologie établis originellement par L. Ron Hubbard : « Une civilisation sans folie, sans criminels et sans guerre, où les personnes capables peuvent prospérer et les êtres honnêtes avoir des droits et où l’homme est libre de s’élever. »