Scientologie : Célébration d’une année d’accomplissements monumentaux

L’accroissement et les accomplissements de 12 mois d’impact mondial ont été à l’honneur lors d’un week-end de festivités de l’Association internationale des scientologues (IAS) en Angleterre.

Lors de la cérémonie d’ouverture, les cornemuses ont accueilli les membres et les invités de l’Association internationale des scientologues venant de 65 nations à Saint-Hill, maison du fondateur de la Scientologie L. Ron Hubbard situé à East Grinstead, Comté du Sussex.

Durant ces trois jours de célébration emplis de reconnaissances, des milliers de gens se sont réunis sous un grand chapiteau pour écouter les accomplissements de 12 mois d’actions humanitaires pour une justice sociale, pour défendre les droits de l’Homme, ou se battre pour un monde sans guerre ni crime.

David Miscavige, le chef ecclésiastique de la religion de Scientologie, a déclaré que les scientologues se sont engagés pour l’humanité, et que quiconque porte atteinte aux droits d’un seul, porte atteinte aux droits de tous. Il a présenté les principales réalisations dont l’inauguration de l’Église de Scientologie et du Centre pour la collectivité de Harlem, New York, en Juillet, et d’un nouveau siège spirituel à Sydney, en Australie. Il a également annoncé la prochaine ouverture d’un Bureau des affaires nationales de l’Église de Scientologie pour l’Irlande qui fournira des programmes sociaux.

L’événement du vendredi soir a commencé par les récits des efforts faits pour éliminer les abus dans le domaine de la santé mentale par la Commission des citoyens pour les droits de l’Homme (CCDH). Des histoires émouvantes ont été évoquées mettant en valeur les campagnes : Un monde sans drogue avec son programme d’éducation La vérité sur la drogue, l’éducation aux droits de l’Homme ou encore la restauration des valeurs universelles grâce au Chemin du Bonheur, et pour finir l’aide des bénévoles appelés ministres volontaires de Scientologie lors de conflits ou de catastrophes naturelles dévastatrices.

Une civilisation sans folie, sans criminels et sans guerre

Lors de cette première soirée, trois personnes ayant démontré un engagement humanitaire exceptionnel se sont vues remettre la Médaille de la liberté 2016. La première médaillée, Shelley Wilkins, d’Australie, a dévoilé les violations dans le domaine de la santé mentale et à l’aide d’une campagne médiatique, elle a exposé les détournements, les conflits d’intérêts, et les effets indésirables des produits pharmaceutiques sur les mineurs. Le gouvernement a ainsi interdit la stérilisation et l’électrothérapie des enfants.

Ben et Meghan Fialkoff, père et fille de New York, ont quant à eux apporté le programme La vérité sur la drogue dans les écoles et ont réalisé plus de cent partenariats, incluant des Officiers du Département de la sécurité scolaire de la police de New York. Ceci a généré la première baisse de consommation de drogues chez les adolescents depuis plus d’une décennie.

Les derniers membres récompensés, Sandra Poveda et son frère Felipe de Colombie, ont mené la campagne d’éducation Tous unis pour les droits de l’Homme auprès des forces armées colombiennes pour mettre fin aux horreurs de ce pays telles que le terrorisme, les enlèvements, l’extorsion et le meurtre de civils innocents. Ils ont sensibilisé, lors de séminaires, plus de 300.000 soldats et officiers militaires aux 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

Samedi soir, le grand chapiteau a accueilli le dîner et bal des Patrons de l’IAS. Cette soirée éblouissante se tient chaque année en reconnaissance des nouveaux patrons et de leur engagement à soutenir les activités et les organisations humanitaires qui sont la marque de l’Association internationale des scientologues.

La troisième nuit, le Concert de charité de Saint Hill a clôturé les festivités et quelques 1.500 résidents locaux ont assisté à l’événement annuel, qui perpétue une tradition commencée par L. Ron Hubbard lui-même pour soutenir les organisations humanitaires à East Grinstead. Quatre organismes de bienfaisance locaux ont été honorés pendant cette soirée musicale et dansante et un financement important leur a été accordé pour les aider dans leur travail.

L’IAS, une organisation ouverte à tous les scientologues de toutes les nations, a été formée en 1984. Le but de l’IAS est d’unir, avancer, soutenir et protéger la religion de Scientologie et les scientologues dans toutes les régions du monde de manière à atteindre les objectifs de la Scientologie tels que définis par L. Ron Hubbard : « Une civilisation sans folie, sans criminels et sans guerre, où les gens capables peuvent prospérer et les gens honnêtes avoir des droits, et où l’homme est libre d’atteindre des sommets plus élevés. »

 

Scientologie : Célébration d’une année d’accomplissements monumentaux

 

Scientologie : Célébration d’une année d’accomplissements monumentaux

 

Scientologie : Célébration d’une année d’accomplissements monumentaux