Les scientologues allemands apportent du bon sens dans la lutte contre la drogue

Prendre des mesures efficaces pour lutter contre la toxicomanie et la dépendance.

D’après une étude analysant les eaux usées de 56 villes européennes dans 19 pays, l’Allemagne a malheureusement l’honneur de dominer les classements européens sur la consommation de drogues. Cette étude, publiée par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), révèle que cinq villes allemandes figurent parmi les dix premières villes pour la consommation d’amphétamines. Quatre autres villes allemandes figurent parmi les 10 premières pour la consommation de méthamphétamine qui, selon la police, est introduite clandestinement dans les villes frontalières allemandes depuis la République tchèque.

L’étude a également révélé que les niveaux de cocaïne et d’ecstasy dans les eaux usées augmentent fortement durant le week-end dans la plupart des villes, tandis que la consommation d’amphétamines semble se maintenir tout au long de la semaine.

Des bénévoles de l’Église de Scientologie de Munich ont réagi en installant des stands d’information sur les drogues et en mettant les données exactes entre les mains des habitants. Ils soutiennent les groupes locaux de la Fondation pour un monde sans drogue et utilisent ses matériaux d’éducation audiovisuels et écrits sur les dangers des drogues pour lutter contre la toxicomanie.

La Fondation pour un monde sans drogue est une association laïque qui fournit aux jeunes et aux adultes des informations factuelles sur les drogues afin qu’ils puissent prendre des décisions éclairées pour vivre sans drogue. La campagne La vérité sur la drogue de la Fondation est l’une des plus importantes initiatives mondiales non gouvernementales d’éducation et de prévention en matière de toxicomanie.

Contact presse :
Relations publiques
06.22.75.75.20