Donnez une seconde vie aux massifs fleuris de Saint-Denis

A Saint Denis, en plein centre-ville, les bénévoles de l’association Le Chemin du bonheur ont à nouveau sorti leur matériel pour effectuer leur action de nettoyage habituelle.

Par un beau samedi ensoleillé, le 10 août, les bénévoles de l’association Le Chemin du bonheur se sont armés de gants, sacs plastiques et de leur courage pour affronter les rues du centre-ville de Saint-Denis afin de nettoyer des massifs fleuris pollués par des détritus et de sensibiliser les gens à la propreté de l’environnement.

De nombreux mégots, des emballages plastiques, des cannettes et autres déchets envahissent la rue piétonne et dégradent ainsi de beaux massifs. Les bénévoles ont rempli trois gros sacs poubelles sur quelques dizaines de mètres.

Constatant une sensation de saleté omniprésente, les bénévoles se sont également attaqués aux abords tu tramway où ils ont redonné les couleurs à un joli massif.

Le président de l’association a déclaré : « La commune a beau mobiliser tous leurs moyens matériels et humains pour nettoyer les environs, les balayeurs de rue faisant le nécessaire pour ramasser les détritus jonchant le sol. Mais à peine le dos tourné, certaines personnes n’hésiteront pas à abandonner leurs papiers et emballages sur les trottoirs ou les rues. Comme disait Nelson Mandela : l’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde. »

Plusieurs passants ont remercié les bénévoles et les ont encouragés à continuer afin d’enrayer ce phénomène de dégradation, et de passer le message du respect de l’environnement qui semble être la dernière des préoccupations de certains habitants.

Les passants ont pu découvrir dans le livret éponyme, livret basé exclusivement sur le bon sens qui leur a été offert, que les bénévoles mettaient en pratique le précepte 12 « Sauvegardez et améliorez votre environnement », notamment la partie intitulée « Prenez soin de votre lieu d’habitation et de travail ».

Le but de l’association Le chemin du bonheur est de créer une société qui puisse vivre en sécurité et dans un environnement sain, le livret est le premier code moral non religieux remettant les valeurs morales à leur juste place.

L’auteur du livret, Ron Hubbard, humaniste, a écrit en 1981 : « Si vous voulez protéger vos biens et vos lieux d’habitation, poussez les autres à prendre soin des leurs. »

Le livret a été distribué en 100 langues dans 186 pays.

Contact presse :
Relations publiques – 06.22.75.75.20