Lorsque la spiritualité croise le génie humain : une nouvelle Eglise de Scientologie ouvre dans la Silicon Valley

Célèbre pour la révolution numérique, la capitale mondiale de la haute technologie accueille la technologie religieuse évolutionniste de L. Ron Hubbard.

La Silicon Valley, nichée entre la baie de San Francisco et les montagnes de Santa Cruz, est là où l’ère numérique a pris racine et s’est épanouie, où à peu près tout dans la civilisation de l’humanité a été transformé par des puces informatiques et par internet, et où le langage du futur a été écrit en uns et en zéros.

Le 18 février 2018, 2 000 personnes se sont réunies pour célébrer l’ouverture de l’Église de Scientologie de la Silicon Valley. L’église est une structure moderne et brillante de 4 600 mètres carrés sur deux étages, située à quelques minutes du centre de la ville de Mountain View, au cœur de la Silicon Valley. A proximité se trouvent les complexes de bureaux de Googleplex, Microsoft, Apple, Intel, Tesla, Netflix et eBay.

«C’est ici, en effet, que la révolution de la ‘technologie numérique’ peut se transformer en une évolution de la ‘technologie spirituelle’, et tout cela au nom de l’ingéniosité humaine, du génie humain et de la liberté personnelle», a déclaré David Miscavige, chef ecclésiastique de la Scientologie, en inaugurant la 65ème nouvelle église.

Ces églises incarnent la double aspiration du fondateur de la Scientologie L. Ron Hubbard : des endroits idéaux où les membres de la religion peuvent avancer sur le chemin spirituel appelé le Pont vers la Liberté Totale, et où des communautés entières peuvent être mobilisées pour combattre les drogues, les troubles sociaux et les mauvais traitements psychiatriques, pour promouvoir l’éthique et la moralité, soutenir les droits de l’homme, et intervenir lors de catastrophes naturelles.

A côté de la Silicon Valley, les scientologues sont actifs depuis des années dans la « Bay Area » : San Francisco, San Jose et Los Gatos. Ils ont distribué plus de 300 000 livrets La vérité sur la drogue dans la région contribuant ainsi à la chute de la criminalité liée aux drogues dans les zones à haut risque (première baisse depuis plus d’une décennie). Et récemment, des ministres bénévoles de Scientologie ont apporté leur aide aux équipes de secours à la suite des incendies de 2017 dans le comté de Sonoma.

De nombreux leaders municipaux connus de la Silicon Valley se sont joints à la cérémonie d’inauguration : M. James Sweeney, avocat actif dans l’association politique pour les Noirs américains de Californie, le lieutenant Glenn Walsh de l’association californienne des officiers contre les narcotiques et du programme californien contre le trafic de drogues de haute intensité, Mme Anu Peshawaria, conseillère de la ville de Fremont, et le révérend Alice Baber-Banks du Ministère de la confrérie chrétienne et consultante auprès des services médicaux pour enfants de Californie.

M. Sweeney a fait l’éloge de l’Église et de son soutien à la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH), qui lutte contre la surmédication des enfants en famille d’accueil en Californie. Le lieutenant Walsh a parlé de sa longue histoire avec le programme de prévention contre les drogues de l’Église. Le pasteur Baber-Banks a évoqué son partenariat avec les scientologues qui ont beaucoup soutenu les communautés unies par la collaboration interconfessionnelle.

Les visiteurs ont eu le plaisir de découvrir le centre d’information publique qui leur offre une introduction à la Dianétique et à la Scientologie. Ses expositions, contenant plus de 500 films en 17 langues, présentent les croyances et les pratiques de la religion de Scientologie et la vie et l’héritage du fondateur L. Ron Hubbard. On y trouve également les différents programmes d’éducation aux droits de l’homme, de prévention sur les dangers de drogues, les centres d’alphabétisation et le corps des ministres volontaires de Scientologie (force de secours indépendante).

Contact presse :
Relations presse
01.53.33.52.09