A propos d’économie

À propos d’économie

 

Lorsque les années soixante ont constitué généralement les « années d’or » du développement économique occidental, LRH se révéla tout à fait lucide quand il suggéra que tout n’était pas aussi beau que les économistes l’imaginaient.

 

En fait, à côté des questions fiscales se trouvaient tout ce que nous associons avec le début des années soixante-dix, y compris l’augmentation énorme du prix des carburants, des taux d’intérêt usuraires et, comme LRH le fait remarquer, l’effondrement complet du système monétaire mondial basé sur l’or et le dollar. Tout ce que nous associons maintenant avec la récession inflationniste mondiale qui s’ensuivit s’est produit en conséquence, y compris : une baisse régulière du salaire moyen en termes de pouvoir d’achat réel, un taux de chômage de plus de 10 pour 100 dans la majorité de l’Europe occidentale et – particulièrement à la suite d’une imposition croissante pour financer le filet de sécurité socialiste – ce qui a été pertinemment décrit comme une « culture de plus en plus basée sur la haine ».

Lorsqu’il mentionne les intérêts psychiatriques dans le domaine économique, LRH aborde les liens très curieux entre les intérêts financiers et la psychiatrie

Par exemple, un examen attentif de la Fédération mondiale de la santé mentale pendant les années soixante et soixante-dix révèle beaucoup de liens avec les intérêts bancaires britanniques et un examen attentif du financement de la psychiatrie aux États-Unis révèle un soutien constant de la Fondation Rockefeller depuis le début des années vingt, particulièrement à ce que les directeurs de la Fondation décrivirent comme la « contribution potentielle » de la psychiatrie à l’éducation, à la sociologie et à « la vie en général ».
Que LRH se concentre encore sur l’incapacité des économistes à prédire ou expliquer ce qui suivit la fin des années d’or est aussi très significatif. Car en vérité, son commentaire sur l’échec des théories keynésiennes – et donc du fer de lance de la théorie économique pendant un demi-siècle – est également un commentaire sur la baisse considérable des inscriptions d’étudiants dans des programmes de maîtrise en sciences économiques, la fermeture de départements d’économie dans beaucoup de grandes sociétés et même l’abandon de ce que les économistes eux-mêmes ont décrit comme « la science anti-divinatoire ».

Aucun résultat trouvé

La page demandée ne peut être trouvée. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez les menus de navigation.