Partager

Recherches dans le domaine des sciences humaines

Recherches dans le domaine des sciences humaines

 

Pour résumer cette succession de découvertes qui ont mené à la fondation de la Dianétique et de la Scientologie, voici :

« Un résumé de la Scientologie pour les scientifiques » de L. Ron Hubbard. Destiné à l’origine à la communauté scientifique, cet article soulève des questions cruciales dans tout examen méthodique de l’existence, à savoir, la scission traditionnelle entre les sciences matérielles et les questions d’ordre spirituel.

Une équation purement physique ne permet pas d’expliquer certains phénomènes observables

Aujourd’hui, bien sûr, après un examen plus approfondi du domaine subatomique, on s’aperçoit que les sciences pures sont aux prises avec précisément ce que L. Ron Hubbard aborde ici, à savoir : une équation purement physique ne permet pas d’expliquer certains phénomènes observables. D’où la spéculation croissante, au sein de la communauté de la nouvelle physique, sur une force, de par nature immatérielle, à l’oeuvre dans cet univers.

Il est impossible à des équations purement chimiques d’expliquer le comportement physique des colonies de cellules

Les références de L. Ron Hubbard à son expérimentation cytologique de 1938, au cours de laquelle il démontra combien il est impossible à des équations purement chimiques d’expliquer le comportement physique des colonies de cellules, sont également importantes. Ce n’est qu’au début des années quatre-vingt-dix, après une recherche semblable menée à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale en France, que les cercles scientifiques sont arrivés à la même conclusion, c’est-à-dire, comme le disait un biologiste, il y une force apparemment immatérielle « qui permet aux choses de se déplacer et de grandir d’une manière qui leur donne un sens ».

Aucun résultat trouvé

La page demandée ne peut être trouvée. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez les menus de navigation.