Une aide efficace dans la tente jaune au cœur de Copenhague

Les ministres bénévoles de Scientologie s’associent aux autres quelle que soit leur origine, spiritualité ou religion, sur la place Nytorv à Copenhague.

« Der kan gøres noget ved det » (« On peut y faire quelque chose », ndt) est la devise qu’on pouvait lire sur la banderole du pavillon jaune vif installé au cœur de Copenhague. Le matériel et l‘équipement, intitulés ‘cavalcade’ et prévus pour la tournée dans chaque ville importante d’Europe, sont utilisés par les ministres bénévoles de Scientologie et la devise est traduite dans les 24 langues des Etats membres de l’Union européenne.

Cette devise en danois est particulièrement appropriée, car le Danemark abrite le siège européen de la religion de Scientologie.

Les ministres bénévoles (Volunteer Ministries ou VM) ont érigé leur pavillon jaune vif sur la place Nytorv, à quelques pas de l’église de Scientologie du Danemark, qui avait également organisé une journée portes ouvertes. Puis, ils sont allés dans les rues avec une série de brochures invitant les passants à des séminaires conçus pour aider les gens à faire face à leurs difficultés les plus urgentes.

Il peut faire quelque chose pour y remédier

Le ministre bénévole est formé après avoir étudié plusieurs cours de Scientologie développés par son fondateur L. Ron Hubbard. Ces cours traitent notamment de l’aide proposée pour sauver les mariages en difficulté, secourir les gens de la toxicomanie, augmenter le niveau d’alphabétisation et les aptitudes à la communication, et administrer les procédés d’assistance de Scientologie, techniques qui accélèrent la guérison en traitant les facteurs spirituels et émotionnels du stress et du traumatisme.

Le programme des ministres bénévoles a été lancé au milieu des années 70. Constatant une baisse considérable du niveau d’éthique et de moralité dans la société et une augmentation conséquente de la drogue et de la criminalité, M. Hubbard a écrit : « Si quelqu’un n’aime pas le crime, la cruauté, l’injustice et la violence dans cette société, il peut faire quelque chose pour y remédier. Il peut devenir un MINISTRE BENEVOLE et aider à civiliser cette société, peut lui apporter conscience, bonté, amour et la libérer de la peine en y instillant confiance, décence, honnêteté et tolérance. »

Ce programme est destiné aussi bien aux scientologues qu’aux non-scientologues, c’est pourquoi des cours en ligne gratuits sont disponibles sur le site web des ministres bénévoles. De plus, la chaine de télévision de Scientologie diffuse 19 courts métrages décrivant chacun des sujets du programme. Toute personne de quelque culture ou croyance que ce soit peut suivre une formation de ministre bénévole et utiliser ces outils pour aider sa famille et son entourage.

Les ministres bénévoles sont connus et considérés comme indispensables en cas de catastrophes naturelles ou provoquées par l’homme, comme les tremblements de terre, les tsunamis, les incendies, les ouragans, les inondations et les volcans.