Applied Scholastics : une renaissance dans l’éducation

Partager

Applied Scholastics : une renaissance dans l’éducation

La technologie de l’étude

 

Applied Scholastics Internationale : une association d’utilité publique

La technologie de l’étude de L. Ron Hubbard est à l’heure actuelle appliquée dans environ soixante-dix pays, grâce aux efforts d’Applied Scholastics International, une association d’utilité publique à but non lucratif dont l’objet est d’améliorer l’éducation à l’échelle mondiale. Elle l’est aussi dans des programmes et dans des systèmes éducatifs de par le monde. En tout, plus de trente millions d’étudiants ont aujourd’hui participé à des projets de rattrapage scolaire d’Applied Scholastics pour sortir de l’impasse que représente l’éducation occidentale.

Pour ne citer que quelques exemples de l’effet des méthodes d’apprentissage et d’alphabétisation de Hubbard : une étude d’un quartier de Los Angeles a révélé qu’après seulement dix heures de soutien scolaire en utilisant la technologie de l’étude, les élèves ont progressé d’un an et demi en vocabulaire et compréhension ; les résultats des tests d’un élève ont montré une amélioration de plus de cinq ans après seulement vingt heures d’instruction. Les instructeurs ont en outre signalé une augmentation générale des capacités des étudiants à apprendre, à lire, et une amélioration totalement inattendue dans le comportement en classe.

Etude réalisée en Arizona

Dans le cadre d’une étude réalisée en Arizona, on a fait passer des examens à des élèves en début d’année scolaire, puis six mois plus tard. D’après les résultats des examens standards de lecture, ces élèves présentaient en moyenne une amélioration de compréhension et de vocabulaire correspondant à deux années scolaires normales. Ce résultat, quatre fois supérieur à ce qu’on attendait, constitue un accomplissement d’autant plus remarquable qu’aucun cours particulier n’avait été dispensé.

Résultats en Afrique du Sud

En Afrique du Sud, une classe de lycéens de milieux défavorisés a été formée aux méthodes éducatives de Ron Hubbard. Les résultats obtenus ont été tout aussi remarquables : à la fin de l’année scolaire, 91 pour 100 des élèves ont été reçus à un examen national du ministère de l’Éducation. Un groupe témoin qui n’avait pas bénéficié de cette formation a obtenu 2.7 pour 100 de réussite au même examen.

Mexique, Etat de Puebla

Dans l’État de Puebla, au Mexique, des étudiants qui échouaient ont reçu un cours de cinq semaines de mise en pratique de la technologie de l’étude. Peu après, des tests effectués ont montré des résultats équivalents à trois fois les moyennes nationales et le ministre de l’Éducation a par conséquent établi un programme national de technologie de l’étude ainsi qu’un centre de formation d’enseignants au sein du ministère même.

Dans des écoles de Los Angeles

Dans des écoles des quartiers défavorisés de Compton, à Los Angeles, la technologie de l’étude de Hubbard a produit des résultats tout aussi impressionnants et miraculeux : les progrès d’une année scolaire entière ont été réalisés après vingt à quarante heures de cours à temps partiel et cela avec des jeunes récalcitrants appartenant à des gangs et virtuellement analphabètes.

Laissez-nous rendre les jeunes gens capables d’apprécier une vie d’apprentissage et un amour pour les mots écrits

Le but, dit L. Ron Hubbard, est de susciter une expertise dans l’utilisation et la construction du langage de sorte que les étudiants puissent exprimer les concepts et les idées avec clarté et lucidité. Il va sans dire que, tragiquement, c’est souvent le contraire qui se passe, laissant des générations entières sans une réelle conception de la page imprimée ou du pouvoir intrinsèque des mots, Mais en tenant compte de ce que Hubbard a laissé, il y a grand espoir, d’où son appel passionné : Laissez-nous rendre les jeunes gens capables d’apprécier une vie d’apprentissage et un amour pour les mots écrits.

Pour un ensemble complet d’informations sur les solutions de L. Ron Hubbard à l’éducation, voir le numéro de la collection L. Ron Hubbard intitulé, Le philanthrope : éducation, culture et civilisation.