Narconon : Réhabilitation des toxicomanes

Partager

Narconon : Réhabilitation des toxicomanes

 

Programme de désintoxication de L. Ron Hubbard

 

En plus de son Programme de Purification, L. Ron Hubbard a établi un programme plus vaste de réhabilitation qui ne traite pas seulement de ce que les drogues provoquent en matière d’angoisse mentale et spirituelle, mais aussi de ce qui a poussé à les consommer en premier lieu. Si ce problème n’est pas résolu, la situation qui existait à l’origine et pour laquelle les drogues étaient la « solution » se perpétue indéfiniment. Un autre facteur qui rend le programme de désintoxication de L. Ron Hubbard unique — particulièrement lorsqu’on connaît l’influence des opiacés et du crack — est sa faculté d’éliminer les douleurs provoquées par le manque. Traditionnellement, on cherchait à calmer celles-ci en substituant une drogue à une autre — en utilisant par exemple de la méthadone pour remplacer l’héroïne — mais les souffrances des crises de manque faisaient obstacle depuis longtemps à la réhabilitation des toxicomanes accrochés aux drogues dures. Cette méthode était de toute façon rarement appliquée aux toxicomanes invétérés puisque, contrairement aux usagers occasionnels, les toxicomanes de longue durée ont rarement les moyens de s’offrir ce qui passe pour un traitement dans les cliniques de désintoxication habituelle. En tout état de cause, avec le programme de L. Ron Hubbard qui combine compléments alimentaires, procédures thérapeutiques et exercices physiques, le cauchemar de l’état de manque n’existe plus.

 

Narconon : Réhabilitation des toxicomanes

 

Narconon dans plus de cinquante pays

Aujourd’hui, les méthodes de désintoxication et de réhabilitation des toxicomanes de L. Ron Hubbard sont utilisées dans plus de cinquante pays dans le monde et ont réussi à libérer de la dépendance aux drogues des dizaines de milliers de toxicomanes condamnés. Ses méthodes sont en particulier l’élément principal du réseau international de réhabilitation des toxicomanes connu sous le nom de Narconon. Narconon est bien connu pour son efficacité et doit sa réputation internationale au fait que les taux de réussite de son programme se sont révélés trois fois supérieurs à ceux de tous les autres programmes de ce genre. De plus, les personnes qui ont terminé avec succès le programme, non seulement ne prennent plus de drogues, mais ne commettent plus non plus de délit ou de crime. Si cela semble évident, ce n’est en fait pas le cas. Une étude majeure a révélé que 73 pour 100 des toxicomanes étaient également revendeurs de drogue. 37,9 pour 100 des personnes qui terminaient d’autres programmes de désintoxication continuaient à vendre de la drogue. Au sein d’un groupe similaire de toxicomanes ayant suivi le programme Narconon, pas un seul ne vendait de drogue. De même, alors que d’autres programmes réussissaient à réduire le taux de cambriolages liés à la drogue à 32,3 pour 100, les personnes qui terminaient le programme de Narconon ne commettaient plus aucun délit.

Narconon : la référence pour tous les programmes de réhabilitation

Il n’est donc pas étonnant que le programme Narconon ait été désigné par la prestigieuse Commission d’Agrément des Établissements de Réadaptation (Commission on Accreditation of Rehabilitation Facilities ou CARF) comme la référence pour tous les programmes de réhabilitation. Exclusivement basés sur la technologie de L. Ron Hubbard de réhabilitation des toxicomanes, les outils de Narconon et son programme aident des milliers de toxicomanes endurcis à se libérer de l’esclavage que représentent les drogues.

Pour un ensemble complet d’informations sur les solutions de L. Ron Hubbard à l’abus de drogues, voir le numéro de la collection L. Ron Hubbard intitulé, Le philanthrope : la réhabilitation d’une société droguée.

 

Narconon - Réhabilitation des toxicomanes